>
>

THE MARAIS OFFICIAL LIMITS / BEWARE OF PARIS HOTELS THAT MISLEAD THEIR CLIENTS 

PARISMARAIS.COM has selected only the most exclusive, charming boutique hotels for you. They offer great service, a warm welcome, and beautiful decor. They are all located in the middle of the city center, and are clearly rated. There are thousands of hotels in Paris, and less than one hundred in the actual Marais district, so beware of hotels that include the word Marais in their name and are located outside the actual Marais. Many hotels use key words such as Marais so they can be selected by search engines, thus misleading their potential clients. Be careful, don’t book anywhere before checking postal codes and addresses as the Marais strictly includes only the 3rd and 4th districts of Paris (postal codes: 75003 and 75004 ). Anyway, avoid hotels that pretends to be in the Marais and are situated further north than place de la République as they are definitely not as centrally located as they claim.

The official historic Marais Borders as defined by Paris City Hall in 1996 :

https://maps.google.fr/maps/ms?ie=UTF8&oe=UTF8&msa=0&msid=118092192344244337978.00047662464d910bdffde




[ view entry ] ( 748 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 12898 )
JOURNEES PORTES OUVERTES CHEZ LES GARDES REPUBLICAINS / UN FABULEUX SPECTACLE A NE PAS MANQUER 
Exceptionnellemnt cette année, en raison de travaux, Les journées "portes ouvertes" de la Garde Républicaine se dérouleront les 28 et 29 septembre 2013, au quartier Carnot (Esplanade Saint-Louis, 75012 Paris) et non pas au quartier des célestins dans le marais.
L'entrée est libre et gratuite.

Tout au long de ces deux journées, de 09 heures à 19 heures, la Garde présente l'ensemble de ses savoir-faire, alternant les démonstrations opérationnelles, les présentations de formations à pied, à cheval, à moto... et en musique.

Ce rendez-vous s'adresse à tous aux passionnés d'histoires de chevaux de motos et de beaux spectacles.

Le mess propose sur place une restauration.
Accès quartier : Métro : Ligne 1 - Château de Vincennes
Bus : Ligne 46

PARISMARAIS.COM réalisera un film sur cet événement samedi 28 septembre.

voir notre précédent reportage :
http://www.parismarais.com/garde-republ ... icaine.php

[ view entry ] ( 848 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1188 )
ET SI VOUS VOUS OFFRIEZ UNE FORMATION DEDIEE A L ART MODERNE ? 

DROUOT FORMATION créé un qui cycle s’adresse à tous ceux qui souhaitent acquérir les bases de l’histoire de l’art. L’approche sera
synthétique mais complète, le contexte historique ainsi que les autres disciplines artistiques (littérature, musique) seront également évoqués.

http://www.drouot-formation.com/formati ... rt-moderne

ART MODERNE

Jeudi 3 octobre 2013, 10h00-12h00
Mise en contexte : histoire, géographie, politique, littérature, musique
Chuimer-Layen Virginie, historienne d'art, journaliste, ethnologue
Jeudi 10 octobre 2013, 10h00-12h00
Aux sources de l’art moderne : de Corot à Cézanne
Langrené Christelle, docteur en histoire de l'art contemporain, galeriste
Jeudi 17 octobre 2013, 10h00-12h00
L’Impressionnisme : Monet, Renoir, Degas
Chuimer-Layen Virginie, historienne d'art, journaliste, ethnologue
Jeudi 7 novembre 2013, 10h00-12h00
Le Symbolisme : Moreau, Redon, Puvis de Chavannes
Genty Gilles, historien d'art, commissaire d'expositions, spécialiste des Nabis
Jeudi 14 novembre 2013, 10h00-12h00
La Sécession Viennoise : Klimt, Schiele, Kokoschka
Genty Gilles, historien d'art, commissaire d'expositions, spécialiste des Nabis
Jeudi 21 novembre 2013, 10h00-12h00
Le Post-Impressionnisme : Seurat, Signac, Cross
Chuimer-Layen Virginie, historienne d'art, journaliste, ethnologue
Jeudi 28 novembre 2013, 10h00-12h00
L’Ecole de Pont-Aven : Gauguin, Bernard ; les Nabis : Denis, Vuillard, Bonnard
Genty Gilles, historien d'art, commissaire d'expositions, spécialiste des Nabis
Jeudi 5 décembre 2013, 10h00-12h00
Le Fauvisme : Matisse, Derain, Marquet
Chuimer-Layen Virginie, historienne d'art, journaliste, ethnologue
Jeudi 12 décembre 2013, 10h00-12h00
Le Cubisme : Picasso, Léger, Braque, Gris
Fau Alexandra, historienne d'art, commissaire d'expositions
Jeudi 19 décembre 2013, 10h00-12h00
L’Expressionnisme : Munch, Nolde, Macke
Genty Gilles, historien d'art, commissaire d'expositions, spécialiste des Nabis
Jeudi 9 janvier 2014, 10h00-12h00
Le Futurisme : Boccioni, Severini, Carra
Fau Alexandra, historienne d'art, commissaire d'expositions
Jeudi 16 janvier 2014, 10h00-12h00
Suprématisme & Constructivisme, vers l’abstraction : Malévich, Tatline
Fau Alexandra, historienne d'art, commissaire d'expositions
Jeudi 23 janvier 2014, 10h00-12h00
De Stijl & Bauhaus
Genty Gilles, historien d'art, commissaire d'expositions, spécialiste des Nabis
Jeudi 30 janvier 2014, 10h00-12h00
Dadaïsme & Surréalisme : Arp, Duchamp, Magritte et Dali
Chuimer-Layen Virginie, historienne d'art, journaliste, ethnologue

[ view entry ] ( 1015 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1303 )
JOURNEES DU PATRIMOINE DANS LE MARAIS 13/14 SEPTEMBRE 2013 

Journées européennes du patrimoine : samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013

Ce week-end se tiendra la 30e édition des Journées européennes du patrimoine.
A l'occasion de cet évènement culturel incontournable de la rentrée, le Carreau du Temple ouvrira exceptionnellement ses portes au public pour des visites guidées* de 45 minutes, de 10h30 à 17h15.

Inscription obligatoire et gratuite au 01 53 01 75 12/17 ou à l’adresse suivante : pascale.lucas@paris.fr

Retrouvez également le programme des autres lieux à visiter dans le 3e
http://www.journeesdupatrimoine.culture ... node/75003

[ view entry ] ( 813 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1228 )
TWIZY PARISMARAIS FAIT SA PREMIERE SORTIE 
Vous avez envie de faire un buzz devant votre hôtel, boutique, restaurant, entreprise dans le Marais ? Habillez vous tendance ou décalé, voire très décalé "en reine du Marais " et nous viendrons vous photographier au volant de TWIZY Queen of le Marais.

Vous allez être séduit et avoir un succès fou. Pour louer votre TWIZY, rendez vous 100 rue Amelot Chez Renault Rent. PARISMARAIS a prévu des conditions vraiment royales pour louer votre Twizy à seulement 26 euros par jour et pour en faire l'acquisition à partir de 7000 Euros.

Contactez-nous en nous écrivant info@parimarais.com.

Twizy commence son casting de princesses chez Carette pour le choix de sa Reine du marais...





[ view entry ] ( 873 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1327 )
LE MARAIS VA T IL PERDRE SON AME ? 
Le marais est en train de se mondialiser mais résiste.

l'authenticité du quartier est en train de fondre... Le Marais se "saint germanise" et cela désole ses habitants. Les grandes enseignes main stream rachètent petit à petit les commerces de designers créatifs ou de gastronomie. Le luxe standardisé remplace ce qui rend notre quartier unique. Vous habitez le Marais, vous avez envie de témoigner et d'écrire sur ce sujet ? contactez nous : info@parismarais.com

Depuis 2000, PARISMARAIS.COM soutient la diversité et la pluri-culturalité du Marais. Le Marais a retrouvé depuis les années soixante ses quartiers de noblesse pour devenir le quartier chic et bohème, celui de l’imagination, de l’anti-conformisme, celui où tout le monde a sa place, où toutes les communautés se côtoient sans s’affronter, où le luxe se marie bien avec une véritable vie de village populaire.

Les créateurs du site Parismarais.com sont comme leur quartier : passionnés, enjoués, irrévérents, anti conventionnels, ils aiment vous surprendre, vous étonner et vous faire découvrir et partager les plus belles adresses de leur quartier. Sur PARISMARAIS.COM vous découvrirez, nos coups de cœurs et nos coups de griffe, nos adresses préférées et celles qui méritent d’être découvertes, celles qui cultivent le sens de l’accueil, du savoir vivre à la française, celles qui vous offrent plus de goût dans votre assiette que d’esbroufe dans leur déco…

Ce site est de très loin le plus complet et le plus visité de tous les guides touristiques dédié au quartier du Marais pour tous les visiteurs francophones du monde entier qu’ils habitent Montréal, Luxembourg, Monaco, Genève, Bruxelles ou bien Lyon, Toulouse ou Bordeaux…

Nous donnons toujours la préférence à ceux qui savent cultiver la politesse et le sens de la courtoisie, aux acteurs authentiques de la vie de notre quartier, aux hôtels de charme plutôt qu’aux chaînes standardisées, aux petits artisans ingénieux plutôt qu’aux designers mondialistes, enfin à tous les passionnés de Paris, à ceux qui par leur attitude, leurs écrits, leurs actions et leur créativité donnent au reste du monde la plus belle image de notre quartier.

7.500 000 visiteurs internationaux ont déja découvert le Marais grâce à PARISMARAIS.COM Aujourd'hui, plus que jamais, nous voulons être le site ambassadeur de votre quartier.



[ view entry ] ( 785 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1194 )
LE MARAIS CONNECTIONS / EPISODE 5 / NICE 
LE MARAIS CONNECTIONS / EPISODE 5 / NICE

Nice, so arty, so friendly !

De tout temps, les artistes ont été fascinés par la luminosité et la beauté de ses paysages, facteur de créativité. Ce n’est pas sans raison si de nombreux artistes, tels que Matisse ont élu domicile à Nice.

Plus de 20 musées sont à découvrir dans cette ville accueillante, tels que le musées des beaux arts Jules Cheret, blotti au cœur d’un palais construit au 19ème dans l’esprit des palais génois, le musée Matisse sur la colline de Cimiez, le musée Chagall ou le musée d’art moderne et d’art contemporain, présentant notamment des œuvres issues de l’école de Nice des années 1960 et les nouveaux réalistes (Arman, Spoerri, César, Yves Klein, Ben, Supports/Surfaces, Nikki de Saint Phalle). Ces artistes ont tous acquis une renommée mondiale et sont représentés dans les plus grandes institutions nationales, tels que le Centre Pompidou dans le Marais par exemple.

En déambulant dans le labyrinthe du vieux Nice, aux couleurs chatoyantes, vous vous laisserez facilement envouter par le Nice baroque, construit entre la rue des Ponchettes et la colline du Château. Son dédale de venelles abrite du vent en hiver et procure une délicieuse fraicheur en été. Ce cœur vibrant de la ville s’anime de restaurants et bistrots qui fleurent bon la cuisine du pays. Une version méditerranéenne du Marais en quelques sortes, le soleil en plus…

En poursuivant vers la mer, vous rejoignez le cours Saleya, aux couleurs éclatantes du marché aux fleurs et aux primeurs. Notez à l’extrémité le Palais Cais du Pierla où Matisse vécut de 1921 à 1938. Dans ce quartier est réunie une belle concentration d’églises baroques comme la Chapelle de la Miséricorde ou celle de l’Annonciation, plus connue sous le nom de Sainte Rita, et bien entendu la superbe cathédrale Sainte Réparate. Ne ratez pas le Palais Lascaris, construit dans un style génois. C’est l’exemple type de décoration intérieure adoptée par les grandes familles avant la révolution. S’il est possible d’oser une comparaison, c’est sans conteste avec le musée Carnavalet dans le Marais que le rapprochement pourrait être opéré. Le musée Carnavalet présente en effet une sélection de décors intérieurs originaux qui meublaient les Hôtels particuliers parisiens avant 1789.

Poursuivant encore un peu plus vers le grand large, vous rejoignez évidemment la mythique Promenade des Anglais qui épouse l’immense courbe de la baie des Anges. Parmi les vestiges de sa grandeur passée, admirez le Negresco, palace belle époque récemment restauré ainsi que le Palais de la Méditerranée, dans un style art déco.
Cette mise en bouche vous aura certainement donné envie de plonger dans la grande bleue. Nous ne saurions que vous recommander la fameuse plage privée du Castel, à l’extrémité du quai des Etats-Unis. Cette plage multiculturelle et gay friendly offre entre autre une vue sur la totalité de la baie. Après Paris Plages aux portes du Marais, profitez de la plage du Castel en toutes saisons.


© parismarais.com / Arnaud Sellier


[ view entry ] ( 960 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1345 )
LE MARAIS CONNECTIONS / EPISODE 4 / CHENONCEAU 
LE MARAIS CONNECTIONS / EPISODE 4 / CHENONCEAU

Chenonceau, situé en val de Loire, est le domaine, après Versailles, le plus visité en France. Si Versailles est incontestablement le lieu du pouvoir du roi, Chenonceau est davantage celui des femmes, auxquelles il doit beaucoup.

Chenonceau est un site exceptionnel à plus d’un titre: il présente une conception très originale car il fut bati sur l’eau (le fleuve Cher), entouré de jardins remarquables et abritant une vaste collection d’art. Edifié en 1513 par Katherine Briçonnet et toujours protégé par des femmes illustres telles que Catherine de Médicis, reine de France et Diane de Poitiers, maitresse du roi, il devint une résidence royale au même titre que le palais de la cité, le Louvre, l’hotel Saint Pol et l’hotel des Tournelles dans le marais. Ces deux derniers batiments n’ont pas traversé les rigueur du temps et ont totalement disparu.

Chenonceau fut toujours préservé des rigueurs de l’Histoire, notamment au moment des épisodes révolutionnaires. Il demeura un lieu de paix et un creuset fécond, de la renaissance jusqu’au siècle des lumières, incarnant un certain art de vivre à la Française que l’on retrouvera également dans les somptueux hotels particuliers du Marais à Paris notamment. A ce titre, Chenonceau fut, au même titre que l’Hotel Carnavalet dans le Marais, un lieu très apprécié de la haute aristocratie et de l’intelligentia de l’époque. Madame de Sevigné y tenait salon et y organisait des fêtes inoubliables.
Cet art de vivre à la Française s’exprimait également à Chenonceau à travers ses remarquables jardins propices à la meditation. Ils étaient déjà cités au 16ème siècle par Jacques Androuet du Cerceau dans son fameux ouvrage “les plus excellents batiments de France “ comme le furent de nombreux hôtels remarquables du Marais également.

C’est sous le reigne de Catherine de Médicis et de Diane de Poitiers que les jardins de Chenonceau connurent leur véritable âge d’or. Encore aujourd’hui, ils font l’objet de soins attentifs par une equipe de jardiniers afin d’en restaurer la splendeur.
En effet, lors du décès accidentel du Roi Henri II en 1559 à l’occasion d’un tournoi rue saint Antoine, sa veuve Catherine de Medicis prit en horreur le palais Saint Pol, residence royale situé dans le marais. Elle se rendit de plus en plus souvent à Chenonceau en ayant, bien entendu, préalablement pris le soin d’écarter sa rival Diane de Poitiers. Catherine de Medicis, passionnée de botanique, poursuivit la mise en valeur des jardins, en eclipsant la splendeur des réalisations de sa rivale. Elle fit par exemple aménager un jardin de curiosité, une volière, une ménagerie, une grotte artificielle.

Aujourd’hui encore, ces différentes réalisations innovantes sont toujours visibles et nous permettent de redécouvrir la grande tradition de l’aménagement des jardins à la Française qui sera ensuite declinée à l’infini dans les maisons de maitre ou jardins d’hotels particuliers du marais ou de saint germain par exemple.

Vous pouvez également tout au long de l’été profiter de ce lieu magique à l’occasion de promenade nocture dans le domaine de Chenonceau jusqu’à 23h30 et vous enivrer des subtiles parfums de ces jardins féériques. De belles Senteurs de Fées en quelque sorte…

© parismarais.com / Arnaud Sellier


[ view entry ] ( 823 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1288 )
TWIZY, QUEEN OF THE MARAIS. FROM NOW ON AT RENAULT REPUBLIQUE. 
Une Twizy électrique : le meilleur moyen de découvrir les rues du Marais et faire son shopping. Twizy PARISMARAIS est aux couleurs du site PARISMARAIS, elle se faufile royalement dans toutes les ruelles, se gare partout sans problème et vous accompagne pour le plus délicieux des shopping tendance ! 26 euros par jour... Réservez la votre au 01 49 23 54 90.



[ view entry ] ( 741 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1265 )
LE MARAIS CONNECTIONS, EPISODE 3 / VIENNE 
LE MARAIS CONNECTIONS / EPISODE 3 / VIENNE

Ville historique par excellence, située sur les rives du Danube, Vienne fut la capitale de l’Empire des Habsbourg pendant plus de 700 ans, marquant d’une empreinte certaine l’architecture de la ville. Sa richesse architecturale saute immédiatement aux yeux des visiteurs et lui a valu d’être inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNSECO. C’est comme lorsque vous vous plongez au cœur du quartier du Marais, sauvé par les lois Malraux de 1962, qui forme véritablement une sorte de ville d’art au cœur de Paris, enclave du 17ème siècle au sein de la ville Lumière.

C’est sous les Habsbourg que Vienne connut un développement considérable en devenant notamment la capitale du Saint Empire Romain Germanique. Elle connaitra également des moments plus sombres avec les 2 sièges turcs en 1529 et en 1683. C’est notamment grâce à l’intervention de Charles V de Lorraine et des troupes polonaises que le vizir Kara Mustapha fut renversé.
Cette présence impériale permit à la ville de se parer de somptueux monuments qui, au cours des siècles, ont évolué dans leurs styles conférant à l’ensemble cet aspect profondément éclectique qui caractérise Vienne.

Dès le 16ème siècle, accueillant de nombreux architectes italiens, la ville se para de bâtiments d’inspiration baroque italien. Parmi les grands noms autrichiens il convient de citer Johann Bernahrd Fisher Von Erlach ainsi que son fils Joseph Emmanuel. Parmi les monuments emblématiques, ne manquez pas le Peterkirche ou la Karlskirche, inspirée de Saint Paul de Rome.

Autour de la Hofburg, résidence des Habsbourg apparaissent dès le 18ème les palais des grands seigneurs venus de tout l’Empire. Ces nobles demeures sont ornées de nombreuses sculptures destinées à souligner la puissance de leurs occupants. Notez le Palais Kimsky, le Palais du Belvédère ou le Palais Lobkowitz par exemple.
Parmi les symboles architecturaux très fréquemment utilisés sur les façades, vous y décèlerez de nombreux « captifs de pierre » (atlantes musculeux, inspirés de Michel Ange), référence à l’Antique.

Chaque époque a ses « tics architecturaux » : Ainsi par exemple lorsque vous parcourez le Marais, vous serez surpris de découvrir le nombre considérable d’Anges Gabriel égayant les façades des hôtels particuliers… Question de goût, Atlantes musclés et puissants à Vienne versus Anges souriants et démoniaques dans le Marais, à vous de choisir !!

Vienne connaîtra un essor important au 19ème siècle avec l’édification du majestueux boulevard (Ring) en lieu et place de ses fortifications, permettant ainsi l’érection de nouveaux immeubles d’inspiration sécessionniste. Ce style, en rupture avec la pensée conservatrice de l’époque de François Joseph est très présent sur le Ring, avec le fameux « pavillon sécession ». Ce monument décrié à l’époque, qualifié de « tête de chou », trône aujourd’hui majestueusement. Il est une véritable icône architecturale de la ville, à l’égal du Centre Pompidou, au cœur du Marais, qui, lorsqu’il fut construit dans les années 70, n’attira pas, lui non plus, les meilleurs commentaires… Aujourd’hui, il est, également, à sa manière représentatif d’une architecture moderne et tout aussi incontournable dans l’histoire de l’architecture moderne.

Le 19ème siècle est en quelque sorte le véritable âge d’or pour Vienne, traversé par les courants et idées révolutionnaires, foisonnant d’artistes et de penseurs. Vienne devint la capitale européenne de la culture. Vienne à l’instar de Paris et du Marais en particulier (au 18ème), était réputée pour les salons tenus par l’intelligentia de l’époque et par les courants philosophiques novateurs. Cet esprit libertaire souffla sur Vienne jusque dans les années 1920. Elle fut surnommée « Vienne la Rouge » avant de connaître, hélas, de sombres pages avec la proclamation de l‘anschluss en 1938, marquant le début de sanglantes répressions à l’encontre des communautés juives.
Un ouvrage de Stephen Zweig « le Monde d’hier » décrit admirablement cette société cosmopolite et cet état d’esprit qui régnait dans l’entre deux guerres à Vienne.

La présence de l’histoire ne doit pas faire oublier le foisonnement actuel de la ville qui, sans cesse, se renouvelle et fait preuve d’imagination. Schönnbrun reste certes incontournable et demeure un Must de la ville, notez cependant que Vienne a inauguré en 2001 le « Muséum Quartier ». Il modifie considérablement la physionomie de la ville et constitue l’un des plus vastes espaces culturels et artistiques au monde. Il fut édifié sur les anciennes écuries impériales par les architectes autrichien Ortner & Ortner, abritant notamment le somptueux Léopold Museum et une splendide collection de Klimt et de Klee.

Vous l’aurez compris : Vienne est pleine de contrastes et se nourrit habilement du passé et de la modernité. Vous ne pourrez vous empêcher, en déambulant dans la quartier de la Hofburg, de penser, par exemple, au Marais, regorgeant d’hôtels particuliers tous plus somptueux les uns que les autres, emblématiques du Grand Siècle de Louis XIV et abritant également la plus importante concentration de galeries d’art contemporain de Paris. Pour les amateurs de nourritures terrestres, prenez le temps de savourer les fameux Mozart Kugel et une Sacher Torte, blotti au sein d’un merveilleux café viennois.

Tchuss and bis bald in Vienna !

© Parismarais / Arnaud Sellier


[ view entry ] ( 729 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1091 )
LE MARAIS CONNECTIONS : EPISODE 2 / AZAY LE RIDEAU 
Azay le Rideau, dans le Val de Loire, est un chef d’œuvre de l’architecture alliant la tradition française et les décors venus d’Italie. Il est le symbole d’un art de vivre et d’un art de bâtir dans le Val de Loire au 16ème siècle, lieu de résidence et de villégiature royale privilégiée à cette époque, au même titre que le quartier du Marais au 17ème, qui sera le centre du pouvoir royal et aristocratique avant d’être un siècle plus tard supplanté par Versailles.

La découverte d’Azay le Rideau plonge le visiteur au cœur d’une renaissance magnifiée, où le bâtiment s’inscrit harmonieusement dans son écrin de verdure. L’ordonnancement des corps de logis ainsi que l’extraordinaire escalier droit, véritable colonne vertébrale du bâtiment, sont particulièrement caractéristiques du style renaissance. Cet escalier dessert les appartements du maitre des lieux et ceux du roi.

Ces éléments d’architecture peuvent également être observés dans de nombreux autres édifices majeurs parisiens tels que le splendide hôtel de Sully, siège du Centre des Monuments Nationaux, au cœur du marais, à proximité immédiate de la place des Vosges. Bien entendu, l’Hotel de Sully dans le marais suit la distribution traditionnelle propre à l’architecture du 17ème siècle mais l’influence de la Renaissance reste très sensible. Cette influence renaissance est à souligner par exemple dans la forme des pavillons, la profusion de l’ornementation ou l’escalier rampe sur rampe dans le bâtiment central entre cour et jardin. A ce sujet ne manquez surtout pas la librairie historique qui se trouve dans ce lieu, une mine d’informations pour les passionnés d’architecture désireux de découvrir le marais et sa très riche histoire.

L’architecture remarquable d’Azay le Rideau s’inscrit dans un jardin qui constitue un merveilleux tableau paysagé. Le parc est un écrin pour le château qui en magnifie la beauté et l’inscrit dans une relation avec la nature. Le jardin a, du reste, été classé monument historique en 1905 et a fait l’objet en 2013 d’importants travaux de restauration à l’initiative du CMN. Le siège du CMN est dans le marais et sa mission est de valoriser le patrimoine exceptionnel tel qu’Azay le Rideau. Un important travail sur le système hydraulique et sur les miroirs d’eau a été entrepris afin de rendre sa splendeur aux jardins et de les préparer pour une future candidature au label de jardin remarquable.

La splendeur d’Azay le Rideau ne doit cependant pas éclipser l’intérêt du village dans lequel il est implanté, situé entre Tours et Chinon. Vous y découvrirez d’admirables vestiges renaissance. La fondation du village remonte au moyen âge et à Ridel d’Azay, chevalier de Philippe Auguste qui y édifia une forteresse pour protéger la route commerciale entre Tour et Chinon. C’est à Philippe-Auguste que nous devons la première enceinte protégeant Paris, dont les vestiges sont toujours visibles, par endroit, dans le Marais, le long du Village Saint Paul.

Entre Azay le Rideau et le marais, une évidente filiation que vous pourrez approfondir à l’occasion de passionnantes excursions en Val de Loire et à Paris.

Arnaud Sellier


[ view entry ] ( 675 views )   |  permalink  |   ( 3 / 12981 )
OUT TODAY : PARISMARAIS NEWSLETTER 104 / FROM LE MARAIS WITH LOVE 

DISCOVER THE FABULOUS PHOTOS OF VERONIKA VON VOLKOVA IN THIS WEEK EDITION

http://www.parismarais.com/newsletter/2 ... olkova.htm

Want to know every week what’s new in Paris and get the latest opportunities to stay in Paris’ Marais best Hotels and Guesthouses?

Subscribe to the PARISMARAIS Newsletter for free.
100 % Made by real Parisians and long time residents of le Marais.
100 % chic, 100% creative, 100% Made in le Marais.

http://www.parismarais.com/newsletter/uk.php

[ view entry ] ( 611 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1205 )
"LE MARAIS CONNECTIONS" Episode 1 : VERSAILLES 
"LE MARAIS CONNECTIONS" : VERSAILLES

Avec cette nouvelle série de reportages, nous ouvrons les portes de l'Histoire pour comprendre et observer quelles sont les connections architecturales, historiques sociétales et géo-politiques entre Le prestigieux quartier historique du marais et des dizaines d'autres villes dans le Monde. Réalisés par des passionnés d'histoire de l'art et des experts pointus dans différents domaines, ces nouveaux reportages vous donneront peut-être envie d'écrire vous aussi sur le Marais et d'établir de nouvelles connections entre la vie dans le Marais d'aujourd'hui et d'autres villes d'Europe.

Versailles est la première d'entre elle:


LE MARAIS / VERSAILLES


Au 17ème siècle, l’aristocratie résidait en partie dans les hotels particuliers du Marais dont l’urbanisation connut un essor important sous Louis XIII et Louis XIV. De superbes édifices illustrent l’âge d’or du Marais: les Hotels de Beauvais, de Guénégaud des Brosses, d’Aumont, de Sully, de Mayenne, Salé, de Chalons-Luxembourg, des églises comme Saint Paul Saint Louis ou la façade de Saint Gervais-Saint-Protais. En 1680, Louis XIV opera une réforme administrative et détermina 16 nouveaux quartiers municipaux. L’actuel Marais se déployait en 4 parties sur 4 quartiers: Hotel de Ville, la Place Royale, le Marais et Saint Martin.

Progressivement la Cour se déplaca vers Versailles suivant le Roi, avant que celui-ci la fixe définitivement à Versailles par une ordonnance de 1677.

Bien que Louis XIII y fit édifier un pavillon de chasse dès les années 1630, c’est à Louis XIV que revient la création de Versailles. Situé à distance raisonnable de Paris la frondeuse, le site permettait au roi de fixer sa cour autour de lui, ce qu’aucune autre résidence royale des environs ne permettait.

De 1682 à 1789, Versailles fut le siege de la monarchie absolue et le reflet de la conception du pouvoir voulu par le Roi-Soleil.

Versailles devint la demeure du pouvoir. Dans la monarchie absolue, tout pouvoir émane du roi. Il est maître du royaume qu’il gouverne par des intermediaires qui lui doivent tout et reçoivent en échange des faveurs. Dans cette société fondée sur le prestige et la representation, le luxe est obligatoire et la vie est des plus ruineuses. Ainsi Louis XIV “tient” ses courtisans. le roi doit dominer en tout et il va de soi que sa résidence doit être la plus belle et la plus glorieuse. Malheur à celui qui oserait lui contester la première place. Fouquet (surintendant des finances du roi) en fit l’amère experience avec son fabuleux château de Vaux le Vicomte.

Le nombre de ses domestiques au sens noble du terme regroupés dans la Maison du roi doit être importante et sa cour très fréquentée: selon les jours, on y compte de 3000 à 10 000 personnes. L’Etiquette y est stricte et indispensable. Elle permet d’affirmer les rangs des uns et des autres, en un mot: fixer la hiérarchie au sein de la Cour. Ces fonctions de représentation, de gouvernement, d’habitation expliquent la disposition des lieux. Mais cela ne se fera pas en un seul jour et n’aura aucun équivalent dans l’Histoire de France, que ce soit à la cour de Charles V à l’Hôtel Saint Pol dans le Marais ou à celle de François 1er au Louvre par exemple.

Au début de son règne personnel en 1661, Louis XIV commence à apporter quelques aménagements au manoir de son père en faisant appel à Le Nôtre pour les jardins, à Le Vau et d’Orbay, ses architectes, ainsi qu’à Le Brun, premier peintre du Roi pour la decoration intérieure.

C’est également Le Brun qui aménagea la decoration de l’Hotel de Castille, situé 12, place des Vosges dans le Marais, qui fut notamment occupé par Philippe de Courcillon, Marquis de Dangeau, courtisan modèle à Versailles, particulièrement apprécié de Louis XIV qui le comblera de faveurs.

En 1677, lorsque Louis XIV annonce sa decision de fixer la Cour et le Gouvernement à Versailles, les aménagements sont loin d’être terminés. C’est J. Hardouin-Mansart qui devra superviser l’accélération des travaux, la création du Grand Trianon, de la Galerie des Glaces ou des écuries notamment. C’est lui également qui édifia le dôme de l’église des Invalides, conçut la place des Victories et la place Vendôme ainsi que l’Hôtel de Chaulnes dans le Marais.

Ces 50 années de travaux aboutiront à la réalisation d’un ensemble où tout est maitrisé, la nature comme les hommes, tout est ordonné selon un axe qui traverse la demeure royale en son centre, là où, depuis 1701, s’est fixé la chambre du Roi.

A la mort de Lois XIV en 1715, cette “mécanique” de la Cour est maintenue et fait partie à part entière de la royauté.

Les souverains se ménageront cependant des espaces pour leur vie privée, pour s’épargner de la lourdeur de l’Etiquette. La mode est à l’élégance et à l’intimité. Ainsi nichés au coeur du chateau, apparaissent des petits appartements et des cabinets intérieurs. Marie-Antoinette adoptera cette attitude avec le Petit Trianon notamment.
A la veille de la Révolution, la Cour est souvent désertée, la noblesse s’est éloignée du Roi, sentant les grands changements approcher.

© Arnaud Sellier / parismarais.com



[ view entry ] ( 831 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1125 )
POUR DECOUVRIR LE MARAIS, ON N A JAMAIS FAIT MIEUX QUE TWIZY PARISMARAIS ! 
Dès le lundi 19 aout, louez une TWIZY electrique pour seulement 26 euros par jour !
Rendez vous chez Renault Republique. Reservation : 01 49 23 54 90



[ view entry ] ( 729 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1237 )
PROMOTIONS D ETE AU GRAND HOTEL MALHER DANS LE CŒUR DU MARAIS 
Pourquoi ne pas profiter d'un break à Paris au mois d'aout ?

Le Grand Hotel Malher nouvellement rénové est désormais un superbe hotel design 3 étoiles de catégorie supérieure. les chambres doubles sont à 130 euros et les singles à 100 euros seulement.

pour profiter de cette offre exceptionnelle, réservez exclusivement sur PARISMARAIS.COM :

http://www.parismarais.com/hotel-grand- ... her/de.php



[ view entry ] ( 808 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1291 )
POUR BIEN COMMENCER LE MOIS D'AOUT RIEN DE TEL QU' UN SCANNER 
Indispensable et innovant, le QR code vous permet de scanner une adresse internet avec votre téléphone portable en une seconde et d'accéder aussitot à l'url de votre site préféré.

voici donc le QR code de parismarais.com , pour accéder très vite au portail touristique et hôtelier le plus visité au monde dédié au quartier du marais... Et réserver au meilleur prix avec des offres exclusives les plus beaux hotels du centre de Paris.



[ view entry ] ( 992 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1286 )
SUMMER SPECIALS From July 24th to August 31st AT HOTEL DUO **** 
ENJOY SUMMER SPECIALS AT HOTEL DUO, LOCATED IN THE REAL HEART OF LE MARAIS

From July 24th to August 31st

Single Standard: 120€
Single Superior: 140€
Double / Twin Standard: 180€
Double / Twin Superior: 200€
Double / Twin Deluxe: 240€
Junior Suite: 290€
Suite: 330€

Breakfast is FREE for 3 nights or more.

BOOK NOW OR CALL RECEPTION DIRECT

http://www.parismarais.com/hotel-duo/index.php

[ view entry ] ( 702 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 2.9 / 12257 )
UN OEIL SUR LA MODE par WILLIAM ARLOTTI, expert mode & lifestyle. 
William Arlotti jette son œil aiguise sur la mode...

William Arlotti fonde "House Off" dont le cœur de métier est la stratégie globale à 360°, les tendances, le marketing, la création et le style. Il a travaillé au sein du bureau de style Martine Leherpeur Conseil, pour l'agence de design "V.i.t.r.i.o.l", chez Cosmopolitan Cosmetics, Rochas, Trussardi et Gucci au studio intégré, et pour la maison BGN. Il est professeur de la mode et ses cycles, à Estah Mode.

T’AS LE LOOK COCO, MAIS T’AS PAS LE BUDGET

Si les femmes piquent des pièces au dressing masculin, il est difficile d’aborder la mode « coté homme » avec le même œil qui décortique la penderie d’une dame. Chez l’homme, le rapport au corps et au vêtement est différent : plus complexe, sophistiqué, avec un caractère obsessionnel, répétitif. Quand quelque chose va bien, l’achat mono-identique applique une règle de trois forme, ligne, coloris. Ils se répètent. Rapport primaire  et basique. Même si chaque saison, on nous annonce une révolution, la panoplie masculine reste « immuable » motivée par trois directions : qualité, confort et allure.

OSER C’EST L’ETE 14

Qui osera donc revêtir pour avoir le juste look de la saison, ce trench framboise, vu chez Lanvin à la présentation de la collection printemps-été 2014? Pour Affronter la jungle urbaine qui se permettra de mixer imprimés à fleurs, les motifs et la rayure comme le fait si bien le créateur belge Dries Van Noten. Est-ce que Matt Pokora a influencé l'étrange chapeau casquette de John Galliano, « chasquette » dans un esprit Robin Wood street wear ? Mélange d’élégance, d’esprit sport et streetstyle, la collection AMI présentée dans un décor de hall d'aéroport reste concrètement moderne et ancrée dans notre époque.



DO IT YOURSELF

On a vu cette saison un esprit « do it yourself ». Ne jetez plus les ouvertures de canettes de vos sodas et conservez les pour faire comme chez Kenzo des pendentifs et des bijoux… Si votre oncle est fan de Country, allez dans son placard lui emprunter, le temps d’un été, un blouson en cuir à franges, vue chez Phillip Lim. Et si vous n’avez pas le budget pour vous acheter les badges apposés sur les looks de la collection Givenchy, demandez à votre petite cousine de vous faire avec sa machine «badge-it», des broches en photographies « black and white ». Avec des images que vous aurez découpées dans des magazines de mode, au papier glacé pour des Badges que l’on porte sur le revers d'une veste, histoire de la « twister » et de la moderniser. Dans les friperies, vous dénicherez des doubles nœud-papillons bucoliques pour faire comme chez Berluti.

LES CISEAUX A CRANTER est votre « IT ACCESSOIRE »

Hedi Slimane, pour Yves Saint Laurent, nous présente une parka de chasseur "queue-de-pie"… Là aussi, faites fonctionner votre réseau ou allez au passage Doursoux découvrir cette « pièce militaire ». Un bon coup de ciseaux à cranter, en traçant une ligne à la craie pour tailler droit, fera de vous, un néo-couturier qui réinvente l’esprit chasseur… On retrouve aussi une tendance Laurence d’Arabie chez Costume National, Emporio Armani, Valentino et Calvin Klein Collection. Des tons neutres, du mastic… Mais Cette saison, le bleu, ses dégradés et ses nuances sont omniprésents. Bleu de Chine, Bleu roi, bleu lagon… Couleur du savoir, de l’horizon et symbole de l’échappée belle, vers un avenir meilleur… Il s’entrechoque avec des accessoires de couleur corail… La maison Margiela, nous fait voir la vie en bleue dans des costumes cobalt portés avec des souliers patinés, par le temps… On retrouve un esprit moderne et à la fois retro-sport 50 chez les deux créateurs de Melinda Gloss.




TOUS EN COMBI-SHORT


Il parait que le « must have de la saison prochaine » sera une combi-short, signée Raf Simons. La « Killer idea » c’est d’aller dénicher chez un garagiste une combinaison bleue et la tailler en short. Vous serez fabuleux… De la combinaison de Garagiste à la tenue militaire, il n'y a qu'un pas ! Pour ceux qui aiment jouer aux soldats en bois mais vraiment pour ceux-là, Thom Browne nous a fait un défilé mélange d’un travelo du Rocky Horror Picture Show qui aurait fait l’amour avec des dictateurs « fachorigolo » dans un esprit Toys… Inquiétant, distrayant mais peut-être annonciateur de changements à venir dans le « monde » de la mode masculine. Et là, on ne parle que de « mode masculine »… Toys ! Toys ! Toy Boy ! Drôles de mannequins androgynes…

William Arlotti, Chroniqueur Mode et Lifestyle est le fondateur de la Société HOUSE OFF, Expert en « Marketing Créatif », Innovation et Styles – Il est aussi professeur de la Mode, et de ses cycles à ESTAH MODE www.house-off.comhello@house-off.com

House Off - William Arlotti
william.arlotti@house-off.com
hello@house-off.com


[ view entry ] ( 1159 views )   |  permalink  |   ( 3 / 12740 )
UN BEAU ET BON ROMAN POUR L' ETE A LIRE DANS LES JARDINS DU MARAIS... 
LE FIRMAN SECRET de Stefani Senar

Péla, une jeune Française, part pour Istanbul à la recherche de l'assassin de ses parents. Mais le train, en raison d'abondantes chutes de neige, l'emmène en Macédoine, le pays de sa trisaïeule qui a légué à sa famille un mystérieux firman lors de son arrivée en France au début du 20ème siècle. Alors que Péla a perdu tout espoir de retrouver le meurtrier, sa vie paisible au bord du lac d'Ohrid où elle s’est installée est perturbée par des évènements étranges : des champignons dorés, enfouis dans une cave, rendent fous ceux qui les voient ; les eaux du lac se déchaînent ; la lune se colore et grossit ; des hommes barbus, vêtus en noir, apparaissent dans la ville... Une poursuite s'engage où le réel et l'imaginaire finiront par se confondre.

Stefani Senar est née en France en 1970. Elle a étudié l'histoire des Balkans à l'INALCO. Elle a écrit deux romans : "Racines barbares" et "Le firman secret".

Interview France culture : http://snd.sc/123oqe4

LE FIRMAN SECRET est disponible maintenant en version numérique sur Amazon :

http://www.amazon.fr/Le-Firman-secret-e ... mp;sr=1-18

Ce roman a été édité en version papier en français, macédonien, bulgare et à l’automne 2013 en croate.

Il a été nominé en 2006 aux "Grands prix Newropeans de la démocratisation européenne"


Article NewropMag :
http://www.newropeansmagazine.org/conte ... g,english/
"un talent très prometteur, une personnalité qui se révèle et se masque derrière un fantastique culturel." (Gilles Costaz, Les Echos.)


"Son premier roman publié en France est aussi superbe que déroutant." (Jean-Arnault Dérens, Le Courrier des Balkans)

"Stefani Senar livre avec Le Firman un récit européen très contemporain qui n’est pas sans rappeler les obsessions historiques de l’Italien Umberto Eco ou de l’Anglais Graham Swift." (MFI Hebdo)

" Son récit, qui se déploie entre réel et imaginaire, parvient d’un bout à l’autre à éviter la coutume et la banalité des « romans d’aventure », anciens ou modernes. On est frappé et séduit par une écriture élégante, propre, parfaitement adaptée à son sujet. (…) Cette oeuvre apporte bien plus qu'une surprise dans notre littérature européenne : un certain espoir." (Predrag Matvejevitch, écrivain et essayiste. Extrait de la préface du roman.)

"J’ai été séduite par l’originalité et la force du sujet, l’atmosphère très poétique, entre réalité et cauchemar dans laquelle baignent les personnages, par la souffrance qui s’exprime de manière très pudique." (Sylvie Genevoix, écrivain et ex-directrice littéraire d'Albin Michel.)
"Stefani Senar invente là une écriture très singulière où Le Firman peut être lu comme un roman tout à la fois policier et érudit, poétique mais politique, historique mais démystificateur. Un tour de force qui la conduit avec brio à jeter un pont entre les deux Europe." (Alexandra Laignel-Lavastine, philosophe, essayiste et critique littéraire.)
" Je l’ai lu d’un seul trait. Je me suis délecté du talent et de l’habileté avec lesquels la jeune romancière nous conte une histoire complexe sur le croisement des cultures, des civilisations et des époques. » (Vidosav Stevanovic, romancier, dramaturge et essayiste.)



[ view entry ] ( 941 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1203 )
DISCOVER LE MARAIS WITH PARISMARAIS "ONE DAY TRAIL" 
DISCOVER LE MARAIS WITH PARISMARAIS

First Time "ONE DAY TRAIL" : the CLASSIC DISCOVERY

8 am - Café Charlot
38 rue de Bretagne
Paris 3
Tel. 01 44 54 03 30

Just in front of Paris’s oldest covered market, Enfant Rouges, in the northern burgeoning part of the Marais, the Café Charlot has the only sunny terrace on the northern side of rue Bretagne, and it’s heated in winter! The decor has a homey 1920s feel, and the menu is simple but epicurean. Sunday brunch is a copious affair for the price. Two specials of the day are offered for lunch while the dinner menu is more sophisticated, with a wider variety. Happy hour from 7 to 9 is a must.

12 pm – Monjul
28 rue des Blancs-Manteaux
Paris 4
Tel. 01 42 74 40 15

The food is delicious, the staff wonderful, the decor simple but tasteful, with great 2- and 3-course prix- fixe menus. We can really call Julien Agobert’s cuisine trompe l’œil- creative and always surprising! Monjul only opened in May 2007 and it’s already one of the Marais Top 10 restaurants. Thierry and his team will welcome you like friends and awe you like no one ever before. Be sure to book your table !

2 pm - Carnavalet Museum
23-29 rue de Sévigné
Paris 3
Tel. 01 42 72 21 13

The Musée Carnavalet was the home of Madame de Sévigné between 1677 and 1696, considered to be one of the most brilliant salons in Paris, the meeting place of the “crème de la crème” of high society. It is now the Historical Museum of Paris where you can discover the city throughout the ages, from the Roman times until the early 20th century. Not to be missed. Free entrance, closed on Monday.

5 pm - Carette
25 Place des Voges
Paris 3
Tel. 01 48 87 94 07

Carette, a new gourmet address has sprung up on Place des Vosges. A Parisian institution, this second luxurious space in the historic heart of Paris is designed by Hubert de Givenchy in pure Louis XVI style. On offer are gourmet breakfasts, croissants and other artful pastries as well as their famous macarons, plus sorbets and ice cream, too. A complete brunch can be had any day and time. At tea time, between 3pm and 6pm, opt for delicious finger sandwiches or a plate of 5 mini-macarons. A range of choices for a discerning palate are on the menu.

11 pm – Minimes
36 rue de Turenne
Paris 4
Tel. 01 42 71 36 70

The chic atmosphere of the Minimes upstair bar, former Café Baci will seduce you as much as its refined, inventive Italian cuisine will. Start with a fritto or San Daniele, then follow with the excellent risotto funghi or their famous Milanese Scaloppini XXL. There's a terrific Italian wine list to choose from including Venturini Valpolicello-valpo or Tuscan white Ruffino. It also has a private club that is hopping until 4am. Reservations only.


[ view entry ] ( 826 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1282 )

<<First <Back | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | Next> Last>>


>
>