>
>

Appel du 18 juin pour l’Ultime Liberté. 
Communiqué du 18 juin 2011

Jean-Luc Romero réélu président de l’ADMD.
A Lille, il lance l’appel du 18 juin pour l’Ultime Liberté.

Son objectif pour 2012 : mettre la question de l’euthanasie au cœur des campagnes électorales du printemps 2012.

Samedi 24 mars 2012 : grande manifestation publique au Cirque d’Hiver, à Paris.

Au cours de la 31e assemblée générale de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité qui s’est tenue à Lille le samedi 18 juin 2011, Jean-Luc Romero a été réélu au poste de président pour un nouveau mandat de 2 ans.

Ce mandat sera placé sous le signe des élections de 2012 (présidentielle et législative).

Devant près de 400 adhérents de l’ADMD dont les responsables nationaux et les 120 délégués locaux de l’association, en présence de Bernard Derosier et de Bernard Roman, députés du Nord, et du premier adjoint à la maire de Lille, Pierre de Saintignon, Jean-Luc Romero a lancé son Appel du 18 juin pour la légalisation de l’Ultime Liberté qui sera mise par l’ADMD au cœur des campagnes électorales du printemps 2012.

Une grande manifestation publique se tiendra au Cirque d’Hiver à Paris, le samedi 24 mars 2012, au cours de laquelle les candidats à la présidence de la République ou leurs représentants pourront exposer leur projet pour rendre la fin de vie plus acceptable en France alors que notre pays est régulièrement pointé du doigt pour la mauvaise prise en charge de la fin de vie infligée à ses citoyens (manque de crédits pour développer les soins palliatifs, non respect de la volonté de la personne en fin de vie pourtant clairement exprimée et réitérée, absence d’une aide active à mourir encadrée lorsque la vie n’est plus que de la survie, hypocrisie et manque d’humanisme des procédures de sédation terminale et d’utilisation des analgésiques à très haute dose.)

Cette réunion sera précédée, dès septembre 2011, de grandes réunions régionales pour interpeller les élus locaux.

Renseignements : Philippe Lohéac au 06 07 31 66 12
ou Jean-Luc Romero au 06 07 31 65 18


[ view entry ] ( 780 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1092 )
SERGE GAINSBOURG EST MORT IL Y A 20 ANS. Plus que jamais : Aux Armes etc... 
Serge Gainsbourg nous a quitté voici 20 ans, jour pour jour, l'un des plus grands génies de la musique du 20e siecle etait un provocateur, il aimait l'autoderision, la provocation et serait aujourd'hui la cible de tous les biens pensants de droite et de gauche qui ne comprennent pas le second degré, interdisent chaque jour un peu plus la liberté de parole et l'irrévérence qui est l'un des points forts de la langue française. Serge Gainsbourg etait juif a grandit à paris dans notre quartier et a porté l étoile jaune dans son enfance, il a ecrit en 1975 un album sarcastique sur les nazis : rock around the bunker, ou dans le texte il se moque du transformisme de Goering et des travestis forts appréciés par les SS dit-on...

http://www.youtube.com/watch?v=Cqltt-YK ... p;index=29

il a réécrit la Marseillaise en version reggae :

http://www.bing.com/videos/search?q=aux ... FORM=LKVR6 en s'attirant la foudre de l armée française et ecrit la plus belle chanson d'adieu des dernières décennies : " je suis venu te dire que je m en vais"

http://www.youtube.com/watch?v=UBZ1OqKI ... 8C47DF8820

good bye Serge, et Vive la liberté de Parole, même pour les designers bourrés qui dérapent...( Après tout John, du temps des nazis tu aurais porté le triangle rose et aurais sans doute pris le même train que Serge avec un billet aller simple...)

[ view entry ] ( 10110 views )   |  permalink  |   ( 3.1 / 35719 )
POLITIQUE : rien n a changé depuis Louis 14, la preuve... 
Extrait d'une conversation entre Colbert et Mazarin sous LOUIS XIV

Colbert : Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou…
Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’Etat… L’Etat, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’Etat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça.

Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?
Mazarin : On en crée d’autres.

Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.
Mazarin : Oui, c’est impossible.

Colbert : Alors, les riches ?
Mazarin : Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres.

Colbert : Alors, comment fait-on ?
Mazarin : Colbert, tu raisonnes comme un fromage ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres ! C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser… C’est un réservoir inépuisable.

Extrait du « Diable Rouge »
à méditer pour les prochaines elections régionales.


[ view entry ] ( 1281 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1047 )
DORMEZ TRANQUILLE... ayez confiance... mais achetez quand même des masques ! 
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
de Bertrand Delanoë

Face à l’apparition de plusieurs foyers de grippe porcine à l’étranger et aux appels à
la vigilance de l’Organisation mondiale de la santé, je tiens à apporter aux Parisiens
plusieurs éléments d’information :
- Dans la capitale pas un seul cas n’a été détecté à ce jour, pas plus que sur le
reste du territoire français. Nous affrontons ce risque en responsabilité.
- Pour protéger les Parisiens, la Ville est en contact permanent avec l’Etat, dans
le cadre du « Plan national de prévention et de lutte contre la pandémie
grippale ». Nous travaillons avec la Préfecture de police, la zone de défense
de Paris et les services sanitaires, afin d’évaluer la réalité des risques et d’en
prévenir toutes les conséquences.
- Enfin, un plan de continuité d’activité et de fonctionnement minimal des
services publics municipaux a été élaboré pour l’ensemble des directions de la
Ville. C’est dans ce cadre qu’ont été achetés, à titre préventif, 5 millions de
masques pour équiper les agents municipaux investis de missions
opérationnelles en cas de crise.
La Ville de Paris est donc prête, et elle continuera de prendre, face à ce risque, les
mesures nécessaires. Nous le ferons avec sérénité et exigence, et toujours en toute
transparence.

Espérons-le... souvenez vous qu il y a 20 ans l'état français avait comme par magie fait s'arrêter le nuage de tchernobyl à la frontière suisse :-)))

[ view entry ] ( 1512 views )   |  permalink  |   ( 3.6 / 2824 )
Non a un grand Paris qui ruinerait les synergies régionales 
 
COMMUNIQUÉ DE PRESSE de Bertrand Delanoë

Le rapport sur la réforme des collectivités locales, élaboré par le comité que préside
Edouard Balladur, formule une proposition de gouvernance de la métropole parisienne
inadaptée aux enjeux de notre territoire. Son contenu s’assimile malheureusement à
une occasion manquée :
· Nous contestons la logique consistant à supprimer les départements, pourtant
efficaces dans les politiques de proximité, pour les regrouper au sein d’un
« Grand Paris » de 6 millions d’habitants, totalement déconnecté du terrain et des
citoyens.
· Le périmètre proposé n’est pas opérationnel. La cassure entre petite et grande
couronne constituerait une erreur majeure, quelques années après la crise qui
dans plusieurs villes de banlieue, avait au contraire confirmé la nécessité de
solidarités nouvelles. Une évidente contradiction apparaît en outre entre ce
périmètre et les projets ambitieux proposés récemment par des urbanistes et
architectes internationaux, attachés à une démarche beaucoup plus ambitieuse.
· La question centrale de la solidarité financière entre communes, au sein de la
métropole est clairement évacuée.
· Aucun instrument n’est prévu pour répondre à la grave crise du logement,
puisque le Grand Paris n’aurait pas de compétence en matière de financement
du logement social ;
· La notion de « rayonnement international » n’est tout simplement pas
mentionnée et aucune perspective n’apparaît pour développer la dynamique
économique et culturelle dans notre métropole. De même, ni les investissements
structurants, essentiels à la compétitivité même de notre métropole, ni l’enjeu de
la recherche et de l’enseignement supérieur ne s’intègrent à ce projet, ce qui est
un contre-sens total.
· Le mode d’élection envisagé, très complexe, romprait le lien fondamental entre la
commune, territoire de proximité, et les représentants du Grand Paris, qui
seraient désignés lors d’un double scrutin régional et départemental.
· Enfin, la dissolution brutale de toutes les structures inter-communales
représenterait une autre faute, créant un vide absurde entre les communes et le
Grand Paris. Alors que l’intercommunalité est encouragée partout en France,
pourquoi vouloir la « casser » en Ile de France ?
 
L’avenir de cet espace métropolitain mérite un sens du mouvement et de
l’innovation autrement plus ambitieux.
Il ne peut reposer sur une démarche un peu brutale, imposée « d’en haut », mais
devrait au contraire, s’appuyer sur le travail déjà accompli par les élus depuis
plus de trois ans, au sein de Paris Métropole. Impliquant près de 200 collectivités -
dont la Région, totalement ignorée dans le schéma du rapport Balladur - celle-ci
dessine la voie d’une gouvernance innovante élaborée en commun, pour
répondre aux défis unanimement identifiés du logement, du développement
économique, de la solidarité financière, des investissements stratégiques mais
aussi de l’urbanisme.
Ce que nous proposons, ce n’est pas de créer un nouvel échelon administratif,
mais d’amplifier la dynamique en cours, autour d’une logique de projets inédite,
souple, harmonieuse et s’appuyant sur des outils opérationnels, y compris des
agences calibrées en fonction de chaque chantier, à l’instar des méthodes
appliquées au sein du « Grand Londres » ou du développement urbain de grandes
collectivités allemandes.
Notre volonté est de faire émerger une structure qui coordonne, fédère des outils
déjà existants (syndicats, collectivités), et ne soit pas, dès l’origine, enfermée
dans des frontières mécaniquement établies.
Paris Métropole est en marche, produit d’une volonté commune des représentants
du suffrage universel, dans leur diversité d’opinion partisane. Négliger cet atout
serait une régression.
C’est pourquoi, pour l’avenir de la capitale et de sa métropole, nous prônons plus
que jamais respect de la démocratie et souci d’efficacité.


service.presse@paris.fr

[ view entry ] ( 957 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1091 )
POLEMIQUE SUR LES REFORMES DE LA VILLE DE PARIS...  
Message de Bertrand Delanoë au chef de l'état.

Les propos étonnants de Nicolas Sarkozy sur Paris, m’inspirent les réflexions suivantes :
Je revendique totalement les deux manifestations évoquées avec condescendance par le Chef de l’Etat, Paris Plage et Nuit Blanche, qui présentent la particularité d’être populaires,
gratuites et reproduites dans le monde entier.
Réduire la politique culturelle et architecturale de la Ville à ces deux rendez-vous traduit
cependant une méconnaissance assez surprenante des réalités. Je me permettrai donc de lui rappeler que des architectes aussi illustres que Jean Nouvel (la Philarmonie), Franck Gerhy (Fondation pour le création), Patrick Berger (Canopée des Halles), Rudy Riccioti (Stade Jean Bouin), Jacob Mac Farlane (Docks en Seine), Jacques Herzog et Pierre de Meuron (Tour Triangle), Christian de Portzamparc (Paris Rive Gauche), Rem Khoolas (entrepôts Mac Donald) ou Winy Maas (ZAC Rungis) investissent leur talent dans des projets actuellement en cours au coeur de la Capitale.
De même, Monsieur Sarkozy souligne légitimement l’intérêt d’une consultation internationale d’architectes : il est juste regrettable qu’il omette de mentionner l’engagement actif de Paris dans ce projet, y compris en tant que co-financeur.
Nous n’avons d’ailleurs pas attendu les initiatives de Nicolas Sarkozy pour lancer une réflexion inédite sur la question des hauteurs dans notre ville, ce qui, malheureusement, a toujours conduit les membres de l’UMP Paris à adopter des positions très conservatrices.
A l’inverse du Chef de l’Etat, nous pensons en revanche que ce débat est légitime et doit
conduire au respect de toutes les opinions sans céder à la tentation du passage en force.
De ce point de vue, comment ne pas qualifier d’aberration la référence mécanique au modèle urbain de New-York, tout en érigeant la densité de l’Ile Saint Louis en exemple d’architecture pour le XXIème siècle?

La réalité parisienne est tout autre : depuis plusieurs années, nous avons lancé la rénovation et l’aménagement de 10% du territoire parisien, notamment dans les friches urbaines de la périphérie historiquement négligées, là où émergeront demain les composantes de la ville contemporaine.
Paris n’est pas une ville gérée au « jour le jour » ; Paris est la ville qui a doublé son budget pour la Culture et instauré dès 2001 la gratuité des collections permanentes de ses Musées, et contrairement à l’Etat qui creuse la dette des Français tout en réduisant son action, Paris investit massivement (1,4 milliards € en 2009), réalisera 40 000 logements sociaux au cours des six prochaines années, tout en faisant le pari de l’innovation, de la Recherche et de l’économie du savoir.

Bien répondu Bertrand !


[ view entry ] ( 1011 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1033 )
QUELLE SERA LA PLACE DE LA REPUBLIQUE DEMAIN ? 

INVITATION PRESSE - Lundi 15 décembre à 19h

Quelle place de la République voulez-vous pour demain ? :
Réunion publique de lancement, présidée par Annick Lepetit,
adjointe chargée des déplacements, des transports et de l’espace public
Bien que dotée d’une valeur symbolique forte, la place de la République estdevenue au fil
des ans un vaste rond pointautomobile, où le taux d’accident estsupérieur à la moyenne
parisienne.

Bertrand Delanoë s’est engagé à redonner à la place de la République touteson attractivité
et son confort en améliorant la sécurité de l’ensemble des riverains etusagers, pour que la
vie de quartier puisse s’y développer, et que chacun - riverain, habitant, commerçant,
employé, visiteur,piéton, cycliste ou usager des transportsen commun - s’y sente bien.
Annick Lepetit et Anne Hidalgo proposent une réflexion sur le projet d’aménagement. Après
avoir établi un premier diagnostic et identifié les contraintes techniques, elles organisent
une vaste concertation publique entre le 15 décembre 2008 et le 15 mars 2009 qui a
pour but de recueillir les propositions et les remarques des Parisiens avant le lancement d’un concours d’architectes et de paysagistes.
Une réunion publique de lancement, présidée par Annick Lepetit, se tiendra le 15
décembre 2008 à 19h au théâtre Déjazet, en présence de Pierre Aidenbaum, Maire du
3ème, Rémi Féraud, Maire du 10ème et Patrick Bloche, Maire du 11ème.
La concertation publique entre le 15 décembre 2008 et le 15 mars 2009, c’est :
· 2 réunions publiques
· des réunions avec les conseils de quartier et les associations ;
· un espace de contribution sur le site Internet de la Ville
www.deplacements.paris.fr ;
· des registres ouverts dans les mairies des 3ème, 10ème et 11ème arrondissements
pour recenser les avis et propositions de ceux qui le désirent ;
· une exposition présentant l’histoire de la place, son état actuel et les modalités de
la concertation se tiendra sur la place de la République et dans les mairies des 3ème,
10ème et 11ème arrondissements.
Date et lieu de l’évènement
Lundi 15 décembre à 19h
Théâtre Dejazet - 41 boulevard du Temple (3ème)
Contact presse
Nathalie Royer : 01 42 76 49 61
nathalie.royer@paris.fr - service.presse@paris.fr

[ view entry ] ( 807 views )   |  permalink  |   ( 3 / 980 )
AMERICANS THANKS THE MARAIS CITIZENS FOR THEIR SUPPORT ! 

"I always so enjoy your newsletters and this one is stellar. Most of us here in the USA are ecstatic with the election results. When the final results came in, we were jumping and singing. We saw the reaction from around the world and it gives us hope for the future. Even with all the difficulties in the economy and the Iraq war, we feel like all things are possible. "

I wanted to thank you and all of the Marais for the support and enthusiasm.

Kind regards,

Sheli Woodruff
Humberston's Travel
4921 SW 76th Ave
Portland, OR 97225



[ view entry ] ( 948 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1111 )
FETE A L'AMERICAINE A LA MAIRIE DU TROISIEME, POUR FETER L'ELECTION DE BARACK OBAMA 


La nuit américaine organisée par le comité des fêtes de la mairie du 3e arrondissement a été un grand succès. Des 19 h Pierre Aidenbaum, maire du 3e prend la parole pour ouvrir une soirée qui se terminera à 5 heures du matin avec un breakfast à l'américaine.



A 20 h il nous confie" j ai le sentiment que cela va être un raz de marée pour Obama" ses prédictions étaient justes. Quelle belle victoire pour la démocratie et les idées progressistes que nous partageons, le monde entier sera meilleur avec une telle victoire, meme si le redressement des économies occidentales sera une tache de longue haleine... wait and see !





[ view entry ] ( 939 views )   |  permalink  |   ( 2.9 / 1067 )
A MESSAGE FROM AN AMERICAN IN PARIS ! we support him and his choice ! go out and vote ! 
As you know, this will be an historic election no matter the turnout. Whoever you vote for, it will make a profound difference for the future of our country and the world. But the question is, what kind of difference do you want to make.

If you vote for one candidate, he will follow in the same downward path we've been on for the last 8 years: A senseless, world damaging war with no end in site with thousands of soldiers dying and also bankrupting our country, one out of every 6 people either defaulting on their mortgages or losing their homes, an economic crisis that is close to the Great Depression, a high unemployment rate, sky high gas prices with no plans for alternative fuels, and a country that has lost the respect of the rest of the world.

If you vote for the other candidate, he has a clear, concise, plan of action to repair the damage that has eroded the fiber of our great nation and will lead us to a brighter and better future, while bringing class and integrity back to the White House. His strong leadership and vision will have people believe that the American dream is still attainable and if we all work hard and think smart, we can still make it happen.

So I ask the question again, What kind of difference do you want to make?

Even though I live in France and have no immediate plans to move back to the U.S., I will always be an American. I am proud to be one and I love my country and the remarkable life it provided me with before I moved here.

I usually choose things from my heart but I am definitely voting with my head and my smarts. I hope you choose the candidate that will make the urgent changes desperately needed and who will bring our country back to its glory as still the greatest nation in the world.

So go out and VOTE today!

Richard Nahem, editor of I prefer Paris, tour guide in le Marais

[ view entry ] ( 1280 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1100 )
LA MODE AU SECOURS DES ASSOCIATIONS : GRANDE BRADERIE AU PROFIT D'ARCAT 
20ème Braderie mode et décoration ARCAT
Du 30 octobre au 1er novembre 2008

L’Espace Catherine Max accueille une grande vente de solidarité sur les thèmes de la mode et de la décoration/design au profit de l’association ARCAT et des personnes touchées par le VIH/sida. Comme chaque année, de grands noms de la mode, de la beauté, du design et de l’univers de la maison s’associent à la lutte menée depuis plus de 20 ans par Arcat, en offrant des milliers d’articles qui seront revendus au public à des prix exceptionnels (de – 30 % à – 90 %). Vêtements hommes - femmes - enfants, accessoires, parfums, cosmétiques, luminaires, objets de décoration/design, tapis, vaisselle, linge de maison, jouets… L’intégralité de la somme récoltée sera reversée à l’association ARCAT pour soutenir ses actions en faveur des personnes touchées par le sida.

Chaque année, 6000 à 7000 nouvelles infections sont découvertes.
En 2008, en France, 35 000 à 40 000 personnes ignorent qu’elles sont séropositives.
La lutte contre le sida doit rester plus que jamais une cause mobilisatrice !

Mode & beauté:
ACCOSTAGES - ADELINE ANDRE - AGNES B - ALEXIS T. - AMBRE BABZOE - AMERICAN RETRO - AN+KA – ANDRE - ANNE-VALERIE HASH - ANTIGONE & BALTHAZAR - ANTIK BATIK - ARTHUS BERTRAND - ARTICLE 23 - ATELIER GERALDINE VALLUET - BA&SH - BAINS-PLUS - BALENCIAGA - BALI-BALO - BARBARA BUI – BARBARA RIHL – BE.YOU K - BENSIMON – BILUM – BISCOTE - BOURJOIS - BOX OFFICE - BRONTIBAY - BRUNO FRISONI - CACHAREL – CAMILLE & CAMILLE - CAPEL - CAREL - CAROLINE BAGGI - CASEY VIDALENC - CBX BIJOUX - CELINE - CELINE ROBERT - CHANEL - CHANTAL JAILLOT - CHANTAL THOMASS – CHEVIGNON - CHLOÉ - CHRISTIAN DIOR - CHRISTIAN DIOR PARFUMS - CHRISTIAN LACROIX - COMPTOIR DES COTONNIERS - CORINNE COBSON - CÔTÉ MECS - CRÉOLES D'ALEXANDRINE - CROSSWAYS – DA –NANG - DADAWAN - DÉCO VITRO – DIAB'LESS - DIDIER LUDOT – DIEGA - DIM - DOMINIQUE DENAIVE - DRIES VAN NOTEN – DUNIA - ECRU - EKJO - ELIE SAAB - ELODIE CREATION - ERNEST LE GAMIN – EROTOKRITOS - ET VOUS - ETAM LINGERIE – EXPLORA - FELIPE OLIVEIRA BATTISTA - FIFI CHACHNIL – FRANCESCO FERRI - FRANCOIS RENIER - FRANCOISE MONTAGNE - FRED SUN - GAELLE BARRE - GAS BIJOUX - GEORGES RECH – GIAN PAOLO MARIA – GUY LAROCHE - HUIT - IMPASSE DE LA DÉFENSE - INTERPARFUMS - IRENE VAN RYB – IRIE - IRO - ISSEY MIYAKE - JAY AHR – JEAN-CLAUDE JITROIS - JEAN-LOUIS FOURES - JEAN-PAUL GAULTIER - JÉRÔME L'HUILLIER - JOHN GALLIANO - JUDITH LACROIX - KATHERINE KINGUE - KEN OKADA - KENZO PARFUMS – KIM ET GARO - KRIS VAN ASSCHE – KULTE - LA FILLE AUX BAS NYLON - LA PRAIRIE - LA TRIBU DES OISEAUX - LABORATOIRE NUXE - LABORATOIRE CAROLE FRANCK - LAGON ROUGE - LARROQUE – L'ATELIER DES PETITS - LAURÈNE STEIN - L'AVARE - LEONOR GREYL – LES COCOTTES - LES PETITES EMPLETTES - LES PRAIRIES DE PARIS – LES SACS ESTELLON - LILY DI MANI - LIZA KORN - LOLLIPOPS - LUCAS DU TERTRE - LUCIE ROUART - LUCIEN PELLAT FINET - MAISON FABRE - MARC LABAT - MARIELLA BURANI - MARTIN GRANT – MICHEL VIVIEN - MINOTAURE - MI ZEPPE - MONTAGUT – MONTRES PEQUIGNET – NAIAH - NARHAM CLOTHES TO YOU - NINA RICCI – NOA NOA - OBJETS OBSCURS - ONZE - PARE GABIA - PARFUMERIE FRAGONARD - PAUL SMITH - PETER POLO – PETIT PRODUIT - PETRUSSE - PHILIPPE FERRANDIS - PIERRE CARDIN - PIERRE HENRI MATOUT – PÔLES - PRINCESSE TAM-TAM - PRISE DE TÊTE - R&Y AUGOUSTI - REEBOK - ROUCOU PARIS - S.T. DUPONT - SANDRINE GIRAUD - SANDRINE PHILIPPE – SOIZICK - SONIA RYKIEL - SPRING COURT - STELLA CADENTE - STEPHANE PLASSIER - SWITCHER – SYLVIE ARKOUN - SYNTHETIC EXTREME - TCHEKA - THIERRY LASRY - THIERRY MUGLER PARFUMS – TINTAMAR - TRAITS - TUDO BOM – UBU - UN APRES-MIDI DE CHIEN – URBAN - USHOS - VALERIE VALENTINE - VANESSA BRUNO – VICTORIA COUTURE - VISEART - YESIM CHAMBREY - YVES SAINT LAURENT BEAUTÉ - YVES SAINT LAURENT RIVE GAUCHE - ZADIG & VOLTAIRE ...
Déco & design :
ALTER MUNDI - ANNE DE SOLENE - ARTCODIF - ARTISANET - ARTS D'AUSTRALIE - AS'ART - ATELIER LZC - BEAUME COLLECTION – BIOBJECT - C. QUOI - CASA LOPEZ – CASSINA - CELINE WRIGHT - CHRISTIAN GHION - CHRISTIAN TORTU - CREATION MARTINETTI - DESIGN BY CAROLINE LISFRANC - DOM CHRISTIAN KOBAN – DUBOWSKI - EDITION LIMITEE - EDITIONS DU REGARD - EDITIONS TASCHEN - FORESTIER - FOU TCHEOU - FRANCOIS FAURE - INDONESIA IMPORT - ISABELLE MARIE - JARDIN PAMPLEMOUSSE - LA GALERIE ROUGE - LA SENSITIVE – LIEUX – LITCHI - LUZULE – MAIA - MARIE ROBIN - MARIAGE FRERES INTERNATIONAL - MARIE VERLET-NEZRI - MAT & JEWSKI - MATALI CRASSET – MERESINE - MILLE ET UNE HUILES – MODENATURE - NICOLAS MAALOULY - NUITS D'ORIENT - N-VILLARET - OAT CREATION - OMBRE PORTÉE - PETITES PRODUCTIONS – PINTEL - ROBERT LE HEROS – RONAN & ERWAN BOUROULLEC - SAHCO HESSLEIN - SAM LAÏK - SOPHIE DE BOISSIEU - STEPHANE DUCATTEAU - TIMOTHY OF SAINT LOUIS / ROYAL GARDEN - TRAIT D UNION - TSE & TSE ASSOCIES - VENUS EN MARS ...

ESPACE CATHERINE MAX
17, av Raymond Poincaré – 75116 Paris – Métro : Trocadéro
Jeudi 30 octobre 2008: 10h -20h
Vendredi 31 octobre 2008: 10h -20h
Samedi 1er novembre 2008: 10h -19h
Entrée 2 euros

Plus d’infos sur : www.arcat-sante.org <http://www.arcat-sante.org/> / www.espacemax.com


CONTACTS PRESSE :
Olivia Longcoté/ Julien Charlès,
01 58 30 55 57 / 01 44 93 29 26
olivia.longcote@groupe-sos.org / julien.charles@groupe-sos.org <mailto:julien.charles@groupe-sos.org>

[ view entry ] ( 2013 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1147 )
POUR LE DROIT DE MOURIR DIGNEMENT, REUNION DANS LE MARAIS AU CAFE BEAUBOURG 

INVITATION CONFERENCE DE PRESSE DU 17 OCTOBRE

Le 17ème Congrès mondial des associations pour le droit de mourir dans la dignité
se tiendra à Paris du jeudi 30 octobre au samedi 1er novembre 2008
et sera présidé par Jean-Luc ROMERO
président de l’ADMD-France

A cette occasion, les délégués de 44 associations pour le droit de mourir dans la dignité,

- représentants 24 pays des 5 continents et 1 million d’adhérents - se retrouveront à l’hôtel Concorde La Fayette de Paris pour faire le bilan des législations nationales et réfléchir à une stratégie pour l’obtention de la liberté de choisir son propre parcours de fin de vie.

La 1ère Journée mondiale pour le droit de mourir dans la dignité
sera lancée à Paris, le dimanche 2 novembre 2008, sur le parvis des droits-de-l’homme (Trocadéro)

A cette occasion, un rassemblement permettra de rappeler la mémoire de celles et ceux qui, dans des souffrances inutiles, sont morts et de redire notre volonté qu’en France, comme dans les pays du Benelux, la loi permette à chacun de choisir, entre soins palliatifs, euthanasie passive et euthanasie active, les conditions de sa propre fin de vie.

Une conférence de presse animée par Jean-Luc Romero sera organisée à Paris, au Café Beaubourg

le vendredi 17 octobre 2008 à 11 heures 30
(43, rue Saint-Merri – Paris 4 – 1er étage du Café)


Philippe Lohéac : 01 48 00 04 16 ou 06 07 31 66 12




[ view entry ] ( 871 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1011 )
RE OPEN NINE ELEVEN - l'association française pour la vérité sur le 11 septembre crée de nouveau la polémique... info ou intox ? Et si c'était tellement monstrueux que c était vrai ! 
Bigard nouvelle victime de la faillite des médias : "Je demande pardon à tout le monde pour les propos que j’ai tenus vendredi dernier… Je ne parlerai plus jamais des évènements du 11 Septembre. Je n’émettrai plus jamais de doutes."

C’est par une dépêche AFP de quelques mots que Jean-Marie Bigard a décidé (sous quelles pressions ?) de faire acte de contrition. La polémique qu’il avait déclenchée vendredi dernier sur Europe 1 en exprimant son avis sur les attentats du 11 septembre 2001 a donc fait une nouvelle victime parmi les moutons noirs osant sortir des rangs. Après quatre jours de buzz médiatique où les réactions diffamatoires et insultantes des journalistes ont fait face à des arguments construits de nombreux citoyens, cette dépêche, véritable "mea culpa", permet de "rétablir la vérité". Tout comme le CSA avait explicitement demandé à Thierry Ardisson, en 2002 lorsqu’il avait reçu Thierry Meyssan, "de prendre des mesures pour que la vérité soit rétablie et que de tels dérapages ne se renouvèlent pas."

Ainsi, une fois encore les médias coupent court à tout débat, réflexions ou doutes sur ce qui s’est réellement passé le 11 Septembre 2001 !

Sommes-nous à ce point dans une société Orwellienne que le crime de pensée soit puni si rapidement.
Sommes-nous encore en démocratie lorsque les médias font preuve d’une telle négligence et d’une absence totale d’esprit critique?
A l’heure du quatrième pouvoir, il semblerait, que comme dans beaucoup de sports, l’argent et l’opportunisme triomphent de la beauté du geste et de la conscience professionnelle.
Le devoir du journalisme c’est d’assurer un contre pouvoir, un esprit de veille critique face, certes aux bêtises humaines, mais surtout aux dérives et menaces de la démocratie.
Le devoir du journalisme est d’informer non de copier/coller des dépêches en ajoutant quelques invectives.

Les lecteurs auront donc, sur cet évènement, une preuve de plus de l’inconséquence de nombre de journalistes qui, ne se contentant pas d’injurier Jean-Marie BIGARD, bêlent et ânonnent un nombre faramineux de contre vérités. C’est ainsi que Damien Delseny du Parisien déclare que ‘la thèse du complot, remet [ant] en cause l’existence même des attentats". René PICHON, de libération lui, n’hésite pas à qualifier les doutes de Bigard de "propos totalement délirants". Quant à Gérard Carreyrou de France Soir il nous fait cadeau d’une compilation certes éculée mais néanmoins exhaustive: "les fameuses théories négationnistes", "débiter de pareilles stupidités" ou encore "trouver des disciples sur Internet pour relayer ses mensonges" et autre "victimes des attentats organisés par Ben Laden et Al-Quaida",. L’auteur de ce florilège méritoire à donc élucidé le dossier le plus complexe de notre décennie, contrairement au FBI qui ne possède toujours pas les preuves de l’implication de Ben Laden! Chapeau bas!
Le Monde le NouvelObs et d’autres restent informatifs et professionnels en ne cédant pas à l’épanchement ironique.

On remarquera au passage que, comme Marion Cotillard, le proche du président Français, ne se défile pas, et ne renie en rien ses affirmations. Il présente ses plates excuses d’avoir ouvert malencontreusement la boite de Pandore. Susceptible de faire germer le doute parmi le bon peuple. "Rendormez-vous braves gens, nous veillons à votre sécurité": militaires dans les gares et jeunes soldats en Afghanistan. Aux Etats-Unis, Sarah Palin, la vice-présidente de John Mc Cain, ajoute même qu’il s’agit d’"une mission qui vient de dieu". Nous voilà rassuré!

Comme à la grande époque stalinienne ou même celle de l’inquisition, le communiqué de repentance de Jean-Marie Bigard est repris par tous les médias français comme le retour à une morale salutaire et la fin d’une incartade devenant très vite dérangeante. Sacrifié sur l’autel médiatique, le déviant n’a pas d’autre choix que d’abjurer sa pensée dangereusement malfaisante et de promettre qu’il ne parlerait plus JAMAIS de ces évènements. Diantre! Il ne fait pas bon aborder ce sujet en place publique: même la célèbre grande gueule capable de remplir le Stade de France et ami proche de Sarkozy, file doux face aux gardiens du temple de la vérité officielle.

Et pendant ce temps, la première chaine de télévision russe enregistrait un débat contradictoire avec Giulietto Chiesa (député européen italien), Léonid Ivashov (ancien chef d’état major des armées russes) et Thierry Meyssan face à un panel de 10 experts. Ce programme sera diffusé ce vendredi soir après la projection de Zéro - Enquête sur le 11 Septembre en prime time.

L’association ReOpen911 déplore une fois de plus l’impossibilité en France de pouvoir débattre sur le fond du 11 Septembre. Nous poursuivons plus que jamais notre travail citoyen, pacifique et démocratique de libre information sur cette tragédie et notre combat pour la mise en place d’une nouvelle enquête internationale et indépendante sur le 11 Septembre !

publié initiallement sur :
http://www.reopen911.info/11-septembre/ ... /#more-428

A VOIR ABSOLUMENT :

http://video.google.com/videoplay?docid ... 1657572837

[ view entry ] ( 1047 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1032 )
UNE STAR ACADEMY POUR LES SANS- PAPIERS DE LA RUE CHARLOT 
Bienvenue à la Rue Charlot Academy
Ou comment devenir une Star à la place d'un travailleur sans-papiers




Rue Charlot Academy : Le règlement
Telle est (la télé ?) la réalité… vous pouvez prendre la place d'un
sans-papiers. Pour cela, il suffit de vous faire photographier devant la
Star'Ac dans des habits de travailleurs : plongeur (en cuisine), technicien
de surface (traduction : le nettoyage) ou encore manœuvre
(dans le bâtiment ou les travaux publics).
Il n'y a évidemment rien à gagner sauf à devenir la Star des sans-papiers.

Un événement photographique organisé par Fabien Breuvart et Nicolo
Revelli-Baumont tous les jours de 13 à 15h et de 18 à 20 h devant la Star'Ac
12 rue Charlot Paris 3.

AH que c' est grisant de se frotter à tout ce peuple, à ces travailleusr authentiques, quel exotisme... A force de baigner dans le luxe, on ne savait plus ce que c'etait que l'humanité...

achetez les photos de Fabien, faites une bonne action ! et surtout parlez, parlez, tant que l' on peut encore le faire !


[ view entry ] ( 867 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1058 )
14 JUILLET TARDIF : PAS DE METRO APRES LE FEU D'ARTIFICE DE LA TOUR EIFFEL ? MAIS A QUOI PENSE LE CONSEIL REGIONAL? 
Notre 14 juillet vaut bien une fermeture retardée du métro !

Comme plus de 600.000 personnes, j’ai eu la chance – accompagné de ma mère qui, à 77 ans, est montée pour la première fois sur la Tour Eiffel – d’assister au magnifique feu d’artifice du 14 juillet à Paris. Je profite de ce post pour féliciter les artificiers pour ce show digne d’une grande capitale et bien sûr le maire de Paris de s’être entouré des meilleurs professionnels pour donner du plaisir aux Parisiens mais aussi à tant d’étrangers.
Je regrette par contre que la RATP n’ait pas cru bon pour le jour de la fête nationale d’élargir ses horaires d’ouverture. Imaginez 600.000 personnes se dépêchant d’arriver aux plus proches stations dès le feu d’artifice terminé pour ne pas rater le dernier métro. Résultat, à Invalides notamment, une marée humaine tentait – souvent en vain – d’entrer dans la station !
Alors que la RATP ouvre son métro la nuit entière ou élargit ses horaires pour des manifestations comme la nuit blanche ou la fête de la musique, le jour de la fête nationale – et alors que 600.000 personnes assistent au feu d’artifice – aucune mesure n’a été prise en ce sens. Je viens d’adresser une question écrite à Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France mais aussi du STIF, pour qu’il demande à la RATP et à la SNCF de prévoir dès 2009 une fermeture du métro à 2 heures pour le 14 juillet… Notre fête nationale le vaut bien… Autant que la fête de la musique…

A lire ce mercredi 16 juillet sur le blog www.romero-blog.fr <http://www.romero-blog.fr/>


[ view entry ] ( 1176 views )   |  permalink  |   ( 2.9 / 1170 )
EHHH.... VOUS, LA BAS...VOS PAPIERS ! 
L Y A une petite blonde aux cheveux courts et aux yeux clairs, à côté d’un gars baraqué emmitouflé dans sa parka. Une grand-mère ridée qui serre dans ses bras un barbu à lunettes, un ado coincé entre un gaillard mal rasé et une petite brune rondelette. Et au milieu d’eux : un passeport, un permis de conduire ou une carte d’identité.
Réalisés dans le cadre de l’opération Vas-y montre ta carte, ces 410 clichés sont collés par dizaines sur les murs de la rue Charlot (IIIe). Leur auteur, le photographe Fabien Breu-
vart, campe tous les midis devant la bourse du travail pour tirer le portrait des travailleurs sans papiers... poussant à côté de passants « avec papiers ». Une initiative « citoyenne » et « un peu politique », reconnaît-il lui- même, destinée à montrer « qu’entre ces deux personnes la seule différence c’est un bout de papier ». « On les photographie en général côte à côte et deux par deux, précise ce quadragénaire au corps noueux et aux cheveux poivre et sel, son trépied en main. Il y a des gens de tous les âges, de toutes les couleurs de peau et de toutes les origines sociales. » « Certains se prennent par la main » L’idée a germé dans sa tête il y a un an... mais elle a pris forme début mai lorsque Fabien apprend par Sissoko Anzoumane, leader de la coordination 75, que les sans-papiers sont réunis en masse à la bourse du travail. « Je connaissais Sissoko depuis longtemps car il nettoie tous les jours le marché des Enfants Rouges », précise celui qui avait justement immortalisé, en 2004, les passants de ce célèbre marché parisien dans une série intitulée « S’asseoir et regarder le ciel ». « Alors, je suis venu avec mon appareil pour voir ce qui se passait, j’ai été happé par l’ambiance et je me suis installé sur place. » Et il ne le regrette pas. « En un mois, j’ai vu des rencontres se faire et des numéros s’échanger, sourit-il. Certains se sourient et se prennent par la main, d’autres se serrent dans les bras ou donnent spontanément leur carte d’identité aux sans papiers. » C’est justement le geste qui a lié hier Saadet, 26 ans, employée dans un salon de beauté, à Fatou-mata, 43 ans, sans-papiers originaire du Mali. « Depuis deux mois, je croise des travailleurs en lutte dans le quartier, explique la première, jolie brune aux yeux noirs originaire de Turquie. Alors, j’ai eu envie de les soutenir à ma manière. » A côté d’elle, Fatoumata, arrivée en France il y a huit ans pour travailler comme femme de chambre, hoche la tête. « Ces photos, c’est un moyen de ne pas nous oublier », souffle-t-elle en serrant dans ses mains la précieuse carte d’identité.


Vous aussi, montrez votre carte


Pour participer à l’opération Vas-y montre ta carte, il suffit de se rendre du lundi au samedi devant la bourse du travail — à l’angle de la rue Charlot et du boulevard du Temple — entre 13 et 14 heures... et de se munir d’un papier d’identité. Toutes les photographies sont consignées dans un album, avec l’autorisation des deux sujets, puis agrandies à la photocopieuse couleur et collées sur le mur. Une fois la mobilisation
« terminée », une copie sera envoyée aux personnes photographiées, promet Fabien Breuvart, qui compte rester sur place « jusqu’au dernier jour du mouvement ».
Pour contacter Fabier Breuvart : breuvart.fabien@neuf.fr

[ view entry ] ( 1018 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1030 )
WE KILLED OUR QUEEN AND KING FOR THE RIGHT TO VOTE... HOW ABOUT AMERICANS ? 
Does every vote count?in France it does... but does it in Bushland ?

Documentary film alleges there are serious discrepancies with the election process in the U.S.
By GORDON GLANTZ, Times Herald Managing Editor
JENKINTOWN — So you think voting is the sacred right of every American above the age of 18?
That is what we are told.
An 80-minute documentary — produced, written and directed by David Earnhardt — strives to present compelling evidence to the contrary.
The film makes its only visit to the county, not to mention the state, Wednesday — just six days before the seminal primary showdown in the Democratic presidential race between Barack Obama and Hillary Clinton — at the Hiway Theatre at 212 Old York Road in Jenkintown at 7:30 p.m.
Advertisement

The screening is hosted by the Election Reform Network — with additional support from the Progressive Democrats of America — and will be followed by a question and answer session with Earnhardt.
The aim of the documentary — a self-described “wakeup call to all Americans” — is to expose startling voting irregularities in the 2004 and 2006 elections.
The allegations are backed up by interviews with whistleblowers and election experts speaking on subjects ranging from “Jim Crow tactics” to electronic voting machine security breaches to manipulation in vote counting to across-the-board exit poll discrepancies.
Also illuminated is illegal behavior by a major voting machine manufacturer and the failings of the mainstream media.
Making extensive use of footage shot by “citizen journalists” and archival news footage, “Uncounted: The New Math of American Elections” begins with the disenfranchisement of voters in Ohio — which proved to be the difference, in terms of electoral votes, in Sen. John Kerry’s quest for the White House — that virtually flew under the radar.
“I was astounded that people across the country were forced to wait in lines as long as 15 hours to vote,” said Earnhardt, an Emmy Award winner, in a press release. “And it was in Democratic-leaning precincts across the board.
“People were still in lines in Ohio even after the election had been called for Bush. And the people in these long lines were mostly African American. To me, it looked like Jim Crow, pure and simple.”
After flashing back to 2000, when Florida’s election-night questions were scrutinized before the nation’s high court intervened, “Uncounted” focuses on the 2004 and 2006 elections and eventually indicts both parties while also revealing that elements within both can be part of the solution.
Earnhardt is also quoted as saying: “Not only do people need to be aware; they must also be vigilant.
The issue of integrity of our vote is something people take for granted; it’s part of our identity as a country and as individuals — and it’s (the) core, the essence of a democracy.
It’s the individual who has to be vigilant and protect these very ideals we have as a country — and nothing is more key to our freedom than the sanctity of the vote.”
For more information, visit www.UncountedtheMovie.com a

First published in By GORDON GLANTZ, Times Herald Managing Editor

[ view entry ] ( 1201 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1132 )
FLAMME OLYMPIQUE CHINOISE AU CŒUR DU MARAIS ... POUR OU CONTRE ? 
Par Emmanuel Delarue, éditeur du blog l'indépendant du 4e
http://lindependantdu4e.typepad.fr


La flamme olympique est passée à Paris lundi 7 avril. Elle a fait un passage dans le 4e arrondissement place de l'Hôtel de ville. En tant que Parisien, je trouve cela très discutable.

La République Populaire de Chine est la plus grande prison du monde. Elle a réussir à lier le capitalisme avec un système politique proche du totalitarisme. Pour mémoire, plusieurs milliers de personnes sont condamnées à mort chaque année. Des millions de Chinois sont dans des camps de travail (le "Laogaï") qui rappellent beaucoup les Goulags de l'URSS. Le Tibet et le Xinjiang (la région du Nord Ouest de la chine majoritairement turcophone) sont soumis à un régime de terreur permanente pour faire taire les mouvements indépendantistes ou autonomistes. Rappelons qu'encore la semaine dernière, un militant des droits de l'Homme, Hu Jia a été condamné à 3 ans 1/2 de prison pour "incitation à la subversion".

Je suis consterné par l'attitude des dirigeants de tous bords. Rappelons que pendant la campagne présidentielle Ségolène Royal s'était laissée à vanter la rapidité de la Justice chinoise (elle parlait paraît-il de la justice commerciale). Il s'agissait vraiment d'une désolante "bravitude". Quant à Nicolas Sarkozy, j'avais cru comprendre dans plusieurs de ses discours qu'il serait pour le monde entier le président des droits de l'Homme. J'ai même assisté à un meeting où André Glucksmann était présent et où des engagements avaient été pris pour dénoncer les massacres commis en Tchétchénie par Vladimir Poutine. On peut comprendre que la raison d'Etat et les intérêts commerciaux fassent réfléchir à deux fois nos dirigeants avant de prendre des positions fortes contre la Chine et la Russie. Mais, finalement, il s'agit en fait de laisser une partie de l'humanité subir la peur pour pouvoir, nous, continuer à vivre tranquillement. Alain Juppé sur son blog a raison d'ironiser avec l'idée de demander aux dirigeants chinois de "tuer avec retenue" (tout en ayant l'honnêteté de s'interroger sur ce qu'il aurait fait s'il avait été au pouvoir).

Certaines leçons de l'histoire doivent faire réfléchir : les accords de Munich de 1938 nous rappellent qu'à trop pactiser avec des dictateurs et à céder sur le plan de l'honneur on finit par tout perdre. Justement, deux ans avant ces accords, un débat avait eu lieu sur la participation aux J.O. de Berlin de 1936. Lors de la cérémonie d'ouverture, la délégation française se laissa aller à saluer Hitler avec le bras droit levé -un geste de bonne volonté envers leur hôte !! -. Jusqu'où faut-il aller au nom de l'olympisme ?

En ce qui concerne les J.O. de Pékin, l'erreur initiale est due au Comité International Olympique quand il a fait le choix de cette ville. Je comprends que les sportifs souhaitent participer aux épreuves car les J.O. sont souvent le rêve de toute une vie et il ne serait pas normal qu'ils paient pour les autres. C'est donc dans tous les gestes symboliques qu'il faut montrer une réaction.

Je ne suis pas sûr que le fait d'ajouter un badge ou un bandeau "Pour un monde meilleur" change grand chose. Ironiquement, cela rappelle même le titre du livre de Huxley "Le meilleur des mondes" (Brave New World) qui justement dénonçait en 1932 les risques du tototalitarisme. Ce qui aurait un sens, c'est que chaque athlète parraine un prisonnier politique chinois et porte la mention (en français et en chinois) : "Libérez untel ou unetelle".

Le maire de Paris a annoncé qu'il mettrait une banderole sur l'Hôtel de ville pour rappeler que tous les pays doivent respecter les droits de l'Homme. C'est très insuffisant. La ville de Paris aurait vraiment eu un geste fort si elle avait refusé de participer à une mascarade qui va permettre aux autorités chinoises de montrer que la Chine a partout dans le monde, même dans la capitale de la "patrie des droits de l'Homme", une bonne image.

Je soutiens donc l'action de Reporters Sans Frontières qui dénonce la participation de la ville de Paris à cette célébration.

Emmanuel Delarue , publié pour la première fois dans l'indépendant du 4e le 8 avril 2008.

[ view entry ] ( 1241 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1209 )
Practical Paris : Doing it right! 
Practical Paris : Doing it right
by Jason Salzenstein

EDGE National Style & Travel Editor
Saturday Nov 17, 2007

Paris is a fabulous city- I needn’t tell you that. Unfortunately, it also has a bad reputation in America as being a difficult city for tourists, especially if you don’t speak the language. Well, I’m here to tell you that not only can you ’do’ Paris without knowing the language, but you can also cast aside any negativity you’ve heard about Parisians and have a great time.

Like any big city, Paris offers something for everyone. Of course the art, architecture, fashion, and culture are known worldwide, and are a major draw for many visitors. Having so much fabulosity- along with so many famous landmarks- has instilled a great sense of pride in most Parisians- and it’s this pride that has often been mistaken for rudeness. Well, that and their reacting to all the fat, loud Americans who come to the city and expect everyone to not only speak English but bow to their whims and customs. If you’re reading this though, you likely don’t fall into that camp, and needn’t worry about it.

There are definitely some easy things you can do when planning and preparing for your trip that will help make it easier and more enjoyable. I’ve assembled a few tips and tricks to help you on your way to discovering (or re-discovering) one of the best cities in the world- and my favorite!

Getting there

Getting to Paris is easy; most major US and international carriers offer daily flights from major US cities. If you’re flying from the East Coast, you can be there in about six hours, direct. During the spring and summer, Air France offers a late-night flight from Boston and NY, which puts you in Paris late morning and allows you to actually sleep overnight; we like that. I find that any major travel site comes up with about the same fares; the one that I trust when deciding when to buy tickets however, is Farecast.com, which will tell you not only what airlines have the best deals, but compare them with up to four travel sites, and let you know if you should buy a ticket now, or wait a bit when they predict (with incredible accuracy) that prices will go down.

There are a lot of websites for planning trips to France, both mainstream and LGBT-focused.


Planning Your Trip

As for guidebooks, save yourself a LOT of time in the bookstore or on Amazon.com, and pick up these three: the Wallpaper* City Guide, the Lonely Planet Paris Encounter guide, and the Moleskin City Book. All are fabulous in their own right, and each serves a different purpose.

The Wallpaper* City Guide is dedicated to the best design-focused places in Paris; landmarks, hotels, restaurants, boutiques, and shopping. They also include suggestions for late-night experiences, 24-hour stopovers, and design-tours. Small, compact, and to the point, it’s the be-all-end-all for true haute aficionados.

Lonely Planet’s Paris Encounter guide on the other hand, is down to earth, easy-to-read, and full of great suggestions, including quite a few not found in larger guidebooks (but not so obscure or particular that you’ll get lost trying to find it, or feel like a weirdo once you’re there). This is a great guide to read before you go- while you’re still planning your trip- because it offers a good insight into the city. It includes highlights and itineraries, as well as info on sights, shops, restaurants, etc. for each quarter or neighborhood. This book is great for those times when you find yourself walking around the city on a whim and decide you want to see some art or grab a cocktail because you can easily find something near you. The only thing it’s missing? Hotels.

Being fortunate enough to have spent a considerable amount of time in Paris, the one thing I’m never without is my Moleskin City Book. The quote by Aldous Huxley says it perfectly: "For every traveller who has any taste of his own, the only useful guidebook will be the one which he himself has written." And while I wouldn’t yet dispose of my other guidebooks, this one has become the one I go back to most often. Aside from great maps for the Metro, the city and neighborhoods, and a few pages of references (measurements, phone numbers, etc.), this book is largely blank. Sections are divided however, so that you can take notes, write your own directory of shops, restaurants and hotels, and jot down anything else that you’ll want to remember and return to on subsequent trips. It’s truly the best ’little black book’ you’ll ever have.


Once You Arrive

Of course, if you take my advice, you’ll have no problems when you get on the ground- you’ll land, grab a café, croissant and/or (in my case, definitely "and") a pain au chocolat, and be off and running. However, if you’re looking to ease into Paris- especially if you’re on a long holiday- you may want to consult with someone on the ground who knows the (gay) city like only a local can.

The folks at Paris Gay Village are experts on Paris, and everything gay within the city. They’re also incredibly welcoming, and love to share their city. Every Saturday from 4-6, members are available to advise and share at the city’s Gay and Lesbian Center (3 rue Keller, 11th Arrondisemont, Metro Bastille). They also offer guided tours, and will even meet and welcome you at the famous local LGBT bookstore, providing you with a welcome kit with "gay" maps, coupons, invitations to bars and parties, and suggestions based on your interests.

Another great gay website is ParisMarais.com. They offer information on small gay-owned and gay-friendly hotels and apartments, as well as a shopping guide and practical information about the gay neighborhood.

book your hotel online :

http://www.parismarais.com/3-star-hotel ... -paris.htm


Getting Around

If you haven’t been to Paris, getting around is easy via the Metro. Buy a weekend, week, or 10-day pass and plan on using it as much as possible- not only will it get you where you want to go quickly, you’ll also see things you’d miss in a taxi. I recommend walking as much as possible for the same reason; Paris is a city best seen on foot.

If you want to keep in touch with friends and family back home, make sure that your mobile phone will work overseas, that you’re signed up for the correct plan, and that it won’t cost you $14/minute. A great alternative is to buy a Mobal World Phone for $50 and skip the hassle. It’s not free to use, but usually much less than your American phone service.


Jason Salzenstein is the National Style & Travel Editor for EDGE Publications. In addition to writing, he’s a design consultant, professional shopper, and has contributed to numerous national and international magazines. For more information, go to www.JasonSalzenstein.com Jason welcomes all questions, comments and concerns at jsalzenstein@edgeboston.com


[ view entry ] ( 1757 views )   |  permalink  |   ( 2.9 / 1536 )

<<First <Back | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 |


>
>