>
>

PARIS FIREMEN AND THE MOULIN ROUGE GIRLS TOGETHER... WHAT ELSE ? 


"Friday night, I joined up with Pascal Fonquernie of http://www.Parismarais.com to be one of the thousands to witness the annual fireman's performance at the Palais des Congrès titled appropriately, "La Nuit du Feu."

Girls (and men of an alternative persuasion), this is an event not to be missed! You have never seen so many young, handsome, well built men in one room in your life! With the participation of the "Doriss Girls" of the Moulin Rouge, the gymnastic team of the "Pompiers de Paris," along with their 60 band members, their choir created in 2004, and a variety of other talent recruited to produce a first-class "spectacle," La Nuit du Feu was a highlight of the year. Three hours of non-stop entertainment and amazement backdropped by an Eiffel Tower made of fire department ladders, fire works and misty smoke effects, we remained in awe snapping our cameras and applauding their fine performance."





Parisians are awfully proud of their "Brigade de Sapeurs-Pompiers" -- with good cause. These are the guys we love to love. Have a look at who they really are, by visiting their official site at www.pompiersparis.fr and then mark your calendar to meet them in person at the upcoming "Bals des Pompiers," July 13th and 14th (visit pompiersparis.fr/1407/01.htm for the complete list of events).



First published by Adrian Leeds in ParlerParis Newsletter : http://www.parlerparis.com/

Check also last year's report :http://www.parismarais.com/bastille-day-firefighters-paris.htm



[ view entry ] ( 1295 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1189 )
700 000 personnes ont pris part à la 7ème Marche des fiertés gay à Paris. 
Un nouveau succès pour la septième édition de la Marche des fiertés LGBT qui a rassemblé 700.000 personnes samedi à Paris de la place Denfert-Rochereau à la Bastille en longeant le boulevard Henri IV qui traverse le Marais. Un incident autour du char de Gay Lib s'est produit au cours de la manifestation avec le groupe d'activistes Act-up... La marche était placée sous la bannière "pour une ecole sans aucune discrimination".

FG DJ RADIO aidé par RICARD ont permis à la manifestation d'être une vraie fête en étant le plus gros contributeur de l'événement par l'importance de la fête organisée avec des DJ stars du monde entier. Dans l'espace VIP derrière le podium nous avons rencontré Henri Maurel président fondateur et Antoine Baduel, directeur de FG, qui nous ont gentiment permis de monter sur le podium et de découvrir l'enthousiasme montant de la foule au son des plus grandes stars de la techno. L'ambiance était festive mais la foule n'a pas oublié les revendications politiques toujours nécessaires en cette période globale de conservatisme mondial dont Paris semble l'un des îlots libertaires qui se défend plutot bien.

découvrez le son FG pour retrouver l'ambiance de la gay pride :
http://www.radiofg.com/










[ view entry ] ( 1410 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1150 )
MADAM A PERDU SON TALON? SI ELLE LE TROUVE ... CHAMPAGNE 


Fête, folie et extravagance sont les maîtres mots de cette soirée.

A vous de faire que celle-ci reste a jamais gravée dans vos mémoires,
et que le champagne coule a flot !!!

Tous les dimanches, de 20h à 03h, au MADAM 128, rue de la Boétie
75008 PARIS

MadaM à perdu son TALON...
Tous les dimanches, aidez la à le retrouver, et GAGNEZ une Bouteille de CHAMPAGNE ...
Il sera dissimulé dans la discothèque ...
A vous de jouer !
+ dinfos sur http://www.paris-plaisir.com

[ view entry ] ( 1137 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1183 )
FETE DE LA MUSIQUE IN LE MARAIS : A NEVER ENDING SUCCESS 
Every year I look forward to the longest day of the year, June 21st. Not just because it casts a glorious light until as late as 10 p.m., but because this is when all of France comes out to celebrate music and everything related to it.

The festival, known as "Fête de la Musique," has grown considerably since its beginnings 27 years ago, when Maurice Fleuret became Directeur de la Musique et de la Danse in October 1981. At the request of Jack Lang to have "la musique partout et le concert nulle part" ("music everywhere and the concert anywhere"), together they studied the cultural habits of the French and found that five million people, one out of two being young, play some sort of musical instrument and dreamed of bringing everyone to the streets to play and celebrate.

So, here we are, taking to the streets, old and young alike, to listen to, play or sing for, all those who appreciate the art and pleasure of music, not to mention a (huge) bit of merriment. On the evening of "La Fête," I usually stick to Le Marais, since there's always so much going on in the district, not that others are lacking in any way. This year the weather was superb -- warm and breezy. Years past haven't been so perfect.

Arriving early afforded the luck to score a front-row table at "Pitchi Poi" ("Jewish Cuisine from Russia, Poland, Central Europe, from here and Elsewhere") at the Place du Marché Sainte-Catherine...a tiny square named after a convent which had been destroyed in the year 1783). Here there is always a tent and a variety of bands and acts that play there over the course of the evening. During dinner, we were serenaded and amused, by the scene, if not by the quality of our food (not Paris' finest). We collided into lots of people we knew, even in this tiny corner of the city.

Leaving the Place, we came upon a band and singer of teens no more than 15 years-old playing in front of the fountain at Impasse de la Poissonnerie (located at 2, rue Jarente, it dates back to 1783 and used to be an open street, part of the system of streets supplying Marché Sainte-Catherine and associated with the fish vendors of the market, hence the reason for the detail of the fountain façade that includes fish!). We recognized them as the even younger kids that played nearby a few years ago...growing into their musical maturity!

Around the corner at the Place des Vosges, there were almost a dozen groups doing sing-along songs in French and English, so everyone could participate. Circling the square (is that an oxymoron?), we came upon Brice Baillon leading one hundred twenty singers (I don't believe all 120 were there!) of the Gay Men's Choir, ("Le Choeur International Gai de Paris") under the arches drawing a large crowd as the group of (very handsome) men sang a round of syrupy songs over which we could all get choked up. (You couldn't help but love it! Plus, the Place des Vosges captured my heart long ago, even before life in Paris, as a youth in New Orleans spending time around Jackson Square, which was modeled after it...it just feels like home.)

It was sadly disappointing to find the doors to the garden of the Hôtel de Sully closed tight, as in years past, there was always a wonderful concert there filled to capacity with listeners lazing among the perfectly-pruned hedges. But, luck landed on us again to score a table for four at Café Hugo on the northeast corner of the square for a refreshing round of drinks, ice cream cones from a street vendor and more nearby sing-alongs.

Fully sated, we headed north toward the Mairie of the 3rd arrondissement. By 10 p.m. night had fallen. The only people left at home were those who were hanging out of their windows to hear the music down below, otherwise, all of Paris was on the streets. It was also disappointing to discover that the Mairie didn't have it usual dance band in the courtyard, but instead a corps of drummers dressed in blue on the street out front, but dancers were feeling the beat, nonetheless and we were still on the prowl for music.

The best band we found was set up at the end of rue Dupetit Thouars next to the Carreau du Temple under a tent, lit with their own make-shift colored lights and drawing a big crowd. The music was a mixture of gypsy, Arabic and contemporary pop. Young girls were dancing sensuously and loving the attention. Little girls in ballerina garb were mesmerized, dancing and clapping along.

With every public event, and no matter with whom we find ourselves, we can't help but notice how beautifully behaved the French are even in the most crowded situations and what wonderful, fun-loving audiences they are. I have never known rowdiness and rarely even rudeness, nor boisterousness. It doesn't mean they aren't having fun, that's for sure...but not at the expense of others.

Another year, another Fête de la Musique, with several more this summer on the horizon to which we have to look forward. Yeah!


Published first in Parler Paris .com by Adrian Leeds


[ view entry ] ( 1285 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1173 )
LE MARAIS 100% FINLANDE... POUR UN FESTIVAL DE MUSIQUE CLASSIQUE HISTORIQUE 
LE FESTIVAL « LES LUMIÈRES » A PARIS DU 28 AU 29 JUIN 2008
DANS LE CADRE DU FESTIVAL «100 % FINLANDE »
LE GRAND TOUR DE L’EUROPE DU ROI GUSTAVE III et de G. M. ARMFELT 1784



SAMEDI 28 JUIN
à 13 h. Ouverture et défilé historique
Lieu : Quartier Marais et Musée Carnavalet
Musiciens et habitants de Helsinki revêtus de costumes d’époque
à 15 h Salon finlandais de l’époque du roi Gustave III.
Lieu : Musée Carnavalet
Concert de musique interfolié d'extraits du journal de voyage de Gustave Mauritz Armfelt, donné par Meri Siirala, soprano, Charles Barbier, ténor, Mikael Helasvuo, flûte baroque, Tuija Hakkila et Marja Rumpunen, forte-piano, Aapo Häkkinen, clavecin, Ebehard Maldfeld, contrebasse. Quatuor Rantatie-kvartetti : Kreeta-Maria Kentala et Tiina Aho-Erola, violon, Jouko Mansnerus, alto, Lea Pekkala, violoncelle, et Timo Torikka et Joachim Wigelius, acteurs.

Le programme présente des œuvres de musique de chambre de Tulindberg et Wikmansson, des airs du XVIIIe siècle chantés en suédois, en français et en italien et des pièces pour clavecin trouvées dans le livre des notes de Mlle Ulrika Elisabet Taube, un cadeau qu’on lui avait fait le 29 décembre 1767.

Le concert sera suivi d’un spectacle de danse conçu par M. Jere Jäppinen, chercheur auprès du Musée de la Ville de Helsinki. Le Musée de la Ville d’Helsinki et Seurasaaren kansantanssijat (Danseurs folkloriques de Seurasaari) présentent des danses, qui étaient à la mode en Finlande au XVIIIe siècle. Les danses, comme la polska, le menuet, l’anglaise et le quadrille, sont interprétées aussi bien à la manière des aristocrates qu’à celle des paysans. La chorégraphe Varpu Heinonen a composé les danses et préparé les danseurs.
Entrée 15/10€

DIMANCHE 29 JUIN
à 15 h Joseph Martin Kraus et « Sturm und Drang »
Lieu : musée Carnavalet.
Concert de musique de chambre de Joseph Martin Kraus interfolié d'extraits en français de ses lettres et écrits sur la musique donné par Mikael Helasvuo, flûte baroque, Tuija Hakkila et Marja Rumpunen, forte-piano, Maria Lindal, violon. Rantatie-kvartetti : Kreeta-Maria Kentala et Tiina Aho-Erola, violon, Jouko Mansnerus, alto, Lea Pekkala, violoncelle et Timo Torikka, acteur.
Entrée 15/10 €



[ view entry ] ( 1310 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1132 )
LE MIAM : THE FRENCH MAGAZINE TO DISCOVER WHERE TO SAY YUMMM!  
DON’T SAY YUMMM, SAY MIAM!



When food is delicious the French say “Miam.” That’s why one of the top gastronomic magazines is also called Miam. Published in French and English, Le Miam Magazine is available for free at most wine shops and gastronomic restaurants in Paris, and is probably one of the most reliable guides to these top establishments. To discover what Miam has selected for you in le Marais, visit: http://www.lemiam.fr/index-anglais.htm

[ view entry ] ( 996 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1110 )
LES VISITES INVERTIES DE PARIS GAY VILLAGE : DES VISITES CULTURELLES ET HISTORIQUES UNIQUES ET SI DIFFÉRENTES 
Prochaines visites de l' été : Mes Années 80 : de la rue Sainte-Anne au Marais.
De la sociabilité "planquée chic" au "bonheur dans le ghetto".
Les dimanches 6 juillet, 3 août et 7 septembre à 16h.

Entre 1979 et 1982, le Paris Gay vit une époque charnière de son histoire : les lieux de rencontre des homosexuels vont sortir du placard et se démocratiser. Les gays récoltent les dividendes des luttes des années post-68 et ne connaissant pas encore le Sida. Hervé Latapie, aujourd'hui manager de La Boîte à Frissons au Tango , vous raconte cette histoire en y mêlant ses souvenirs de jeunesse.On y évoque l’animation nocturne de la rue Sainte Anne, la folie des nuits du Palace, l’éclosion du nouveau quartier des Halles avec l’ouverture des établissements les plus chauds, l’euphorie des premières années Mitterrand, la naissance du Marais gay et l’âge d’or de la presse gay.

Rendez-vous à 16 heures avenue de l’Opéra, au coin de la rue Thérèse, métro Pyramides.
La visite se termine à 18 heures dans le Marais, prix de la visite 10 euros.

Renseignement, inscription : contact@parisgaivillage.com

http://www.parisgaivillage.com/index.ph ... ;Itemid=33





[ view entry ] ( 1447 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1168 )
LA FINLANDE CHANTE ET DANSE PLACE DES VOSGES DANS LE MARAIS ! 



Le menuet et le tango, les éxtrémités de la danse folklorique finlandaise :

Un groupe de danseurs folkloriques finlandais présentera un spectacle de danse,
d'une durée de 30 minutes, au Square Louis XIII, à la Place des Vosges,
vendredi le 27 juin 2008 à 13h00. Le programme révèle la diversité des
traditions de la Finlande. un pays où le menuet, adopté de la France au 18ème
siècle, est toujours dansé, accompagné par d'autres danses populaires comme la
polska, le schottisch et le tango, qui est devenu la danse la plus aimée par
les finlandais au 20ème siècle.

Le groupe Seurasaaren kansantanssijat travaille depuis 1970 pour révitaliser
les danses traditionnelles de la Finlande. Leur ambition est les rendre les
plus attractives que possible à un public contemporain. Leurs présentations,
pleines de joie et d'élan, ont toujours été très appréciées par les spéctateurs
internationaux. À Paris, le programme sera animé en français.

Le groupe restera à Paris du 26 juin au 29 juin 2008 pour participer au
festival "100 % Finlande". Le 28 juin ils danseront en costume des danses du
18ème siècle au festival finlandais "Les Lumières" qui aura lieu au Musée
Carnavalet à 13h00 et 15h00.

Contact: M. Jere JÄPPINEN
chercheur, Musée de la ville d'Helsinki
producteur, Seurasaaren kansantanssijat
Courriel: jere.jappinen@hel.fi

[ view entry ] ( 4885 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1341 )
PARIS PLAGES FETE SES 5 ANS, TOUT EN BEAUTÉ ! 
Du 21 juillet au 21 août 2008, Paris Plages reprend ses marques sur le pavé parisien.
Poursuivant sa conquête vers l’Est, la manifestation développe le site du bassin de la Villette et, conforme à sa vocation depuis sa création en juillet 2002, transforme la ville et ses usages, faisant les délices des touristes comme de ceux qui ne peuvent partir en vacances.

Paris Plages aux couleurs de l’Europe.

Pour célébrer la Présidence française de l’Union Européenne débutée le 1er juillet 2008,
l’Ensemble Orchestral de Paris, accompagné d’un chœur de 120 chanteurs, donnera le 21
juillet à 18h sur le parvis de l’hôtel de Ville, la Symphonie n° 9 de Beethoven. Ce grand
concert gratuit dirigé par Sian Edwards, sera l’occasion d’entendre dans son intégralité une œuvre magistrale dont L’Ode à la joie a été officialisé hymne européen il y a plus de trente ans.

Les succès de Paris Plages

Plébiscité en 2007, le site du bassin de la Villette, voit sa surface doubler. La base
nautique qui permet une initiation en toute sécurité aux sports nautiques, prend de l’ampleur. Les aires de jeux, plages de sable, terrains de boules et pistes de danse, suivent elles aussi ce mouvement ascendant.
L’offre sportive est encore diversifiée. Aux incontournables comme le bassin de
baignade, le tai-chi ou la pétanque, viennent s’ajouter cette année un parcours de mini golf dans le jardin éphémère du Parvis, un espace fitness sur la plage de sable de la voie
Georges Pompidou, des baby foot pour douze joueurs, un manège pour les tout petits, de
l’escrime, et même une initiation au « segway », ces drôles d’engins électriques à deux
roues pour se déplacer autrement. On notera également la belle programmation proposée par le festival FnacIndétendances à l’occasion de ses cinq années d’existence, ainsi que la présence renouvelée de la bibliothèque de prêt de la librairie Flammarion. Enfin, nouveauté de l’édition 2008, un pique nique géant de 3 Kms de long, sera proposé voie Georges Pompidou, le 21 juillet à partir de 19h00 pour le lancement de Paris Plages.


[ view entry ] ( 987 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1246 )
TOM OF FINLAND IS INVADING LE MARAIS STREETS 


WHO 'S GOT THE BIGGEST ? no need to ask.. it's TOM... Ogilvy advertising agency has created a great street marketing around the Marais streets to promote the new perfume created by Etat Libre d'Orange. Official VIP lauching will be on july 3rd and of course parismarais.com will be part of the organisation with great surprises... Here' s some of the "Oh lala - oh my god" drawings set up in the streets using and abusing the public services water pipes... but who complains ?

check : www.etatlibredorange.com
and http://www.parismarais.com/beauty-and-spas.htm



If you plan to ride a velib... you may meet Tom's big tool...





[ view entry ] ( 1345 views )   |  permalink  |   ( 3.1 / 1262 )
FETE DE LA MUSIQUE : TOUS LES CONCERTS A PARIS ! 
La Ville de Paris fête la musique le 21 juin 2008 !


Programme des concerts

Les arènes de Lutèce à 10h30
49, rue Monge Paris 5è
Un grand chœur de 700 élèves des écoles élémentaires parisiennes
Un grand chœur de 700 élèves des écoles élémentaires parisiennes accompagné par un chœur à voix mixtes et des ensembles instrumentaux de professeurs de musique de la Ville de Paris (PVP), célèbreront le 400è anniversaire de la fondation de Québec dans le cadre des Arènes de Lutèce. Préparés par les PVP, les élèves présenteront un spectacle musical qui fera voyager les spectateurs dans le temps et dans l’espace en retraçant en chansons, danses et musiques, l’histoire de la ville de Québec. Des paroles d’enfants écrites en classe avec la participation du centre Paris lecture et des professeurs des écoles de l’Education Nationale seront le fil rouge de ce spectacle afin de renforcer ce témoignage de la relation forte qui unit français et québécois.

Trocadéro à partir de 18h30
Grand Concert « 100% Jeunes Talents, 100% Purs Talents »
De jeunes talents émergents se produiront au Trocadéro aux côtés d’artistes confirmés tels que Xyloone (rock), un jeune groupe de rock venu tout droit de Berlin ; Sir no sir (rock), E-M (hip-hop) et Kedsen (chanson française), trois groupes parisiens ; les trois lauréats des prix Paris Jeunes Talents 2007 : John Merrick Experiment (pop rock), Minivan (électro/jazz/rock) et Mon (rock orchestral) ; Loïc Painaye (reggae/ragga/maloya) et Kristel Adams (blues), deux artistes émergents présentés par RFO ; Asa (chanson world), Dan Kamit (pop/soul/r’n’b) et Stanislas (pop) clôtureront le concert.

Hôtel d’Albret de 18h à 20h
31, rue des Francs-Bourgeois Paris 4e
Les Mélo’Men
Le chœur Mélo'Men et le Rainbow Symphony Orchestra se retrouvent sous la baguette de John Dawkins. Mélo'Men, chœur amateur d'hommes, rassemble une soixantaine de choristes. Pour la fête de la musique, les Mélo'Men proposent un répertoire de musiques d'inspiration latine (Heitor Villa-Lobos, Pablo Casals, Carlos Guastavino, Antonio Carlos Jobim, Nino Ferrer…). Les cordes du « RSO » (Rainbow Symphony Orchestra) apportent la touche romantique des sérénades de Tchaïkovski et d'Elgar.

Dans les conservatoires municipaux

Les Conservatoires de la Ville de Paris, qui accueillent 13 270 élèves en musique (soit 75 % des inscrits), offriront des morceaux classiques ou contemporains, aux sonorités et rythmes variés : jazz, musiques improvisées, musique du monde, musicale électronique… les nouveaux enseignements viendront se frotter dès vendredi 20 juin aux plus « classiques ».
C’est aussi ça la Fête de la musique 2008 !

Conservatoire à rayonnement régional, de 11h à 17h30
Rue de Madrid, Paris 8e
Quintette Komachi, classe de Paul Meyer et Eric Le Sage (CRR) ; musique contemporaine avec Trio : Classe de Paul Meyer et Eric Le Sage (CRR) ; trompes de chasse avec Le lancé des Champs Elysées ; clarinettes de Rémy Duplouy (Conservatoire municipal du 8e) divertissement pour 3 clarinettes de Mozart ; Brahms, Saint-Saëns et airs populaires par l’ensemble de violoncelles (Conservatoire municipal du 8e) et percussions (CRR) ; musiques de films (CRR) avec les percussions du conservatoire municipal du 8e ; funk, hip hop avec Octo fonk ; Maloya fusion avec Dawar ; variété avec les Petits chanteurs de Natacha Bartosek (Conservatoire municipal du 8e); airs connus avec les Petits violons (Conservatoire municipal du 8e)

Conservatoire W.A. Mozart (Paris 1e) :
- 20 juin -
15h30 : Maison de Retraite AVE MARIA (4 rue Ave Maria, Paris 4e), concert des jeunes élèves du conservatoire (piano, flûte, violon…)
19h45 : Terrasse Lautréamont (Forum des Halles, Paris 1er),concerts de l’ensemble des saxophones et trombones.
20h : Mairie du 3e, salle Odette Pilpoul (2 rue Eugène Spuller, Paris 2e), concert de Marika LOMBARDI (hautbois), Maryvonne LAMBERT (guitare Dowland, Villalobos, Grande, Piazzolla…)

- 21 juin -
De 14h à 16h : Eglise Saint-Eustache (Place René Cassin, Paris 1e), à l’occasion de la Nuit de la Musique St Eustache, programme de piano, clarinette, hautbois…
14h 30 : Salle des fêtes de la Mairie du 4e (2, place Baudoyer, Paris 4e). Dans le cadre des concerts « Mélomania » dirigés par Alain Kremski, deux élèves du conservatoire se produiront : Quiterie Barreau au saxophone (Moussorgski et Fauré) et Hugo Teissier (au piano).
De 17h à 19h : Editions Play Bac (14 rue des Minimes, Paris 3è), prestation des élèves
(10 – 14 ans), invités par France Musique et Dominique Boutel.

Conservatoire Nadia et Lili Boulanger (Paris 9è) à 18h
Cour de la mairie (6 rue Drouot, Paris 9e)
Concert, avec la participation du chœur d’enfants.

Conservatoire Paul Dukas (Paris 12e), le 20 juin à 19h
Jardin de l’hôpital des Diaconesses (rue du Sergent Bauchat, Paris 12e)
Les deux niveaux de l’orchestre d’harmonie au complet se réunissent pour interpréter, entre autres, des musiques de film, sous la direction de Régis Boeykens.

Conservatoire Maurice Ravel (Paris 13e)
13h15 : parvis de la Mairie (1 Place d’Italie, Paris 13e), percussions et tambours, direction Didier Vérité.
13h30 : Kiosque Auguste Blanqui (bd Auguste Blanqui, Paris 13e), le jeune orchestre dirigé par Renaud Stahl, et l’ensemble à cordes dirigé par Jérôme Simon.
14h : Salle des fêtes de la Mairie (1 Place d’Italie, Paris 13e), concert du chœur spécialisé, direction Ariel Alonso.
15h15 : Salle des fêtes de la Mairie (1 Place d’Italie, Paris 13e), concert symphonique (Beethoven) par les orchestres des conservatoires du 7e et du 13e, direction Jérôme Simon.
15h15 : Kiosque Auguste Blanqui (bd Auguste Blanqui, Paris 13e), percussions et tambours, direction Didier Vérité.
16h : Conservatoire (21 rue A. Bayet, Paris 13e), L’histoire du soldat de Stravinsky, spectacle musical pour trio et récitant par le « Théâtre du Tiroir des Affabulations… » et d’anciens élèves du conservatoire.
17h : Kiosque Auguste Blanqui (bd Auguste Blanqui, Paris 13e), brass band junior, direction Clément Saunier.

Conservatoire Darius Milhaud (Paris 14e)
Salle des fêtes de la Mairie annexe (12 rue Durouchoux, Paris 14e)
15h : 4e après-midi musical de fin d’année, avec la participation des élèves de l’ensemble des classes instrumentales.
19h : Le Secret du Roi des Serpents de Roger Calmel, par les classes de chant choral de Cécile Martin et Etienne Ferchaud. Au piano : Jorge Garcia
21h30 : Les Chants de la mer, et Sept comptines des oiseaux de Roger Calmel, par les classes de chant choral de Cécile Martin et Etienne Ferchaud.


Conservatoire Frédéric Chopin (Paris 15e)
17h et 18h : Auditorium du conservatoire (43 rue Bargue, Paris 15e), concert des orchestres d’harmonie, par la classe de Christophe Pellerin
18h30 : Médiathèque Yourcenar (41, rue d’Alleray, Paris 15e), Hausmusik, concert-récital.
20h30 : Auditorium du conservatoire (43 rue Bargue, Paris 15e), Pierre et le loup.

Conservatoire Claude Debussy et son annexe de La Jonquière (Paris17e)
- 20 juin à 20h - Eglise Saint Charles de Monceau (17 rue de Tocqueville, Paris 17e), concert du choeur, de l’ensemble vocal féminin (direction Philippe Mazé) et des orchestres du conservatoire (direction Dominique Sourisse).

- 21 juin -
15h : Mairie du 17e (16 rue des Batignolles Paris 17e), concert des ateliers de jazz de la Jonquière (dirigés par William Carosella) et des ateliers de Debussy (dirigés par Fabrice Lepinte et Philippe Poussard).
17h : Centre de la Jonquière (88 rue de la Jonquière, Paris 17e), concert des ensembles de guitares et de ‘oud.

Conservatoire Georges Bizet (Paris 20e) à 19h
54 rue des Cendriers au niveau du 75 rue des Amandiers, Paris 20e
Concert électroacoustique « Open Music » (Musique spatialisée sur un orchestre de hauts parleurs). Oeuvres de N. Charbonnier, L. Mathieu, C. Delafon, T. Carteron, R. Schweitzer, F. Krouchi , N. Losson, F. Sergent, Hoài Anh, R. Bajeux, N. Terrasi, C. Estay Herrera.

Dans les bibliothèques municipales

Médiathèque musicale de Paris, jusqu’au 30 Août (fermeture à 19h)
Forum des Halles, 8 Porte Saint-Eustache, Paris 1e
Exposition : Cloclo sur tous les tons
A l’occasion du trentième anniversaire de la mort de Claude François (le 11 mai 1978), les Archives sonores de la Médiathèque musicale vous invitent à une présentation de l’intégralité de la collection française de vinyles (33 tours et 45 tours), en retraçant la carrière de l’idole trop tôt disparue… (Microsillons, livres, partitions,…).

Bibliothèque Buffon de 11h à 17h
15 bis rue Buffon, Paris 5e
Scène ouverte à l’auditorium de la bibliothèque-discothèque.
Pour se produire sur scène (salle de 100 places insonorisées), il suffit d’être inscrit dans les bibliothèques municipales et de réserver un créneau horaire (d’une demi-heure à une heure) auprès des discothécaires (01 55 43 25 25). La discothèque met aussi à disposition 2 200 partitions et 400 partitions musicales.

Bibliothèque Lancry à 15h30
11, rue de Lancry, Paris 10e
Projection du documentaire La Musique des caravanes, Sur les traces des travellers en Irlande, de Nadia Fahy. Rencontre avec des interprètes de la communauté des gens du voyage en Irlande et témoignages sur leur contribution à la musique traditionnelle irlandaise…

Médiathèque Marguerite Yourcenar
41, rue d’Alleray, Paris 15e
A partir de 14h : Julius Bates, animateur multimédia et ingénieux manipulateur de machines dédiées à la musique électronique, met l’ambiance !
18h30 : le Conservatoire du 15e propose le spectacle de musique baroque Le musicien, la mort et le diable du guitariste italien Pablo Lentini Riva, accompagné du comédien Aurélien Saget.




Bibliothèque Beaugrenelle de 10h à 13h
36-40 rue Emeriau, Paris 15e
Salon de la formation musicale
Où faire du violon, du piano ou de l’hélicon dans le 15e arrondissement ? Pour les jeunes ou les plus âgés, les débutants ou les virtuoses, venez rencontrer les acteurs de la formation musicale, vous renseigner et, pourquoi pas, apporter votre instrument.

Dans les établissements de la Ville de Paris

Institut des Cultures d’Islam à 20h
19 rue Léon, Paris 18e
Chants sacrés soufis.
Ce concert de la Tariqua Burhaniya regroupe des chanteurs et des instrumentistes qui utilisent le ‘oud, le violon, l’orgue électrique et le saxophone. La soirée se prolongera par le rituel de la Hadra, « présence » en arabe, qui repose sur une technique respiratoire coordonnée aux mouvements du corps.

Maison des métallos à partir de 20h30
94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e
Bruits de fond, brouille les frontières entre les musiques dites « savantes » et « populaires ». Pour fêter les 50 ans du GRM (Groupe de recherches musicales de l'INA), 5 artistes se produiront : Sébastien Roux, Pascal Baltazar, Bérangère Maximin, Portradium, Christian Zanési, puis un live Electronic de Dr Floy fera la transition idéale avant la soirée électronique minimale du label Katapult.
Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Informations : 01 48 05 88 27

Théâtres

Théâtre du Châtelet à 15h et 18h
1, place du Châtelet, Paris 1e
La musique classique expliquée aux enfants par Jean-François Zygel, avec les musiciens de l'orchestre philharmonique de Radio France.


[ view entry ] ( 995 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1119 )
EHHH.... VOUS, LA BAS...VOS PAPIERS ! 
L Y A une petite blonde aux cheveux courts et aux yeux clairs, à côté d’un gars baraqué emmitouflé dans sa parka. Une grand-mère ridée qui serre dans ses bras un barbu à lunettes, un ado coincé entre un gaillard mal rasé et une petite brune rondelette. Et au milieu d’eux : un passeport, un permis de conduire ou une carte d’identité.
Réalisés dans le cadre de l’opération Vas-y montre ta carte, ces 410 clichés sont collés par dizaines sur les murs de la rue Charlot (IIIe). Leur auteur, le photographe Fabien Breu-
vart, campe tous les midis devant la bourse du travail pour tirer le portrait des travailleurs sans papiers... poussant à côté de passants « avec papiers ». Une initiative « citoyenne » et « un peu politique », reconnaît-il lui- même, destinée à montrer « qu’entre ces deux personnes la seule différence c’est un bout de papier ». « On les photographie en général côte à côte et deux par deux, précise ce quadragénaire au corps noueux et aux cheveux poivre et sel, son trépied en main. Il y a des gens de tous les âges, de toutes les couleurs de peau et de toutes les origines sociales. » « Certains se prennent par la main » L’idée a germé dans sa tête il y a un an... mais elle a pris forme début mai lorsque Fabien apprend par Sissoko Anzoumane, leader de la coordination 75, que les sans-papiers sont réunis en masse à la bourse du travail. « Je connaissais Sissoko depuis longtemps car il nettoie tous les jours le marché des Enfants Rouges », précise celui qui avait justement immortalisé, en 2004, les passants de ce célèbre marché parisien dans une série intitulée « S’asseoir et regarder le ciel ». « Alors, je suis venu avec mon appareil pour voir ce qui se passait, j’ai été happé par l’ambiance et je me suis installé sur place. » Et il ne le regrette pas. « En un mois, j’ai vu des rencontres se faire et des numéros s’échanger, sourit-il. Certains se sourient et se prennent par la main, d’autres se serrent dans les bras ou donnent spontanément leur carte d’identité aux sans papiers. » C’est justement le geste qui a lié hier Saadet, 26 ans, employée dans un salon de beauté, à Fatou-mata, 43 ans, sans-papiers originaire du Mali. « Depuis deux mois, je croise des travailleurs en lutte dans le quartier, explique la première, jolie brune aux yeux noirs originaire de Turquie. Alors, j’ai eu envie de les soutenir à ma manière. » A côté d’elle, Fatoumata, arrivée en France il y a huit ans pour travailler comme femme de chambre, hoche la tête. « Ces photos, c’est un moyen de ne pas nous oublier », souffle-t-elle en serrant dans ses mains la précieuse carte d’identité.


Vous aussi, montrez votre carte


Pour participer à l’opération Vas-y montre ta carte, il suffit de se rendre du lundi au samedi devant la bourse du travail — à l’angle de la rue Charlot et du boulevard du Temple — entre 13 et 14 heures... et de se munir d’un papier d’identité. Toutes les photographies sont consignées dans un album, avec l’autorisation des deux sujets, puis agrandies à la photocopieuse couleur et collées sur le mur. Une fois la mobilisation
« terminée », une copie sera envoyée aux personnes photographiées, promet Fabien Breuvart, qui compte rester sur place « jusqu’au dernier jour du mouvement ».
Pour contacter Fabier Breuvart : breuvart.fabien@neuf.fr

[ view entry ] ( 1022 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1030 )
ALWAYS SOMETHING NEW ON RUE CHARLOT! 


[ view entry ] ( 1097 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1177 )
U TURN - CHARLOT POITOU SAINTONGE STREETS ARE CELEBRATING THE SUMMER SALE 



On 26 june until 11 pm most of the super chic boutiques of the rue charlot, rue de poitou and rue de saintonge will be open late to offer you a pre-sale shopping opportunity at discounted price. bargains everywhere... Turn down charlot turn left Poitou, turn left saintonge.. it's a U circuit to repeat all night... a kind of grand prix du shopping a petit prix ! do not miss this evening !


Discover already some of these boutiques online on PARISMARAIS.COM the number one international guide to le Marais

men's wear : http://www.parismarais.com/mens-wear.htm

women's fashion: http://www.parismarais.com/fashion-guide.htm

hotels: http://www.parismarais.com/4-star-hotel ... marais.htm

restaurants: http://www.parismarais.com/selected-restaurants.htm

if your shop is not already listed with us, please contact us, parismarais.com is your best press PR partner worldwide... info@parismarais.com.

[ view entry ] ( 956 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1244 )
Showroom Gaspard Yurkievich - private sale now on ! 
Exceptionnel ! Pour cause de liquidation nous organisons le
déstockage de Charles Anastase du 5 au 7 juin.

Des prix exceptionnels sur les célèbres trenchs, robes, manteaux...
Venez nombreuses !!

Jeudi 5 juin : 10H00 - 19H00
Vendredi 6 juin : 10H00 - 19H00
Samedi 7 juin : 11H00 - 19H00

Showroom Gaspard Yurkievich
38 rue Charlot
75003 Paris
Fond de cour - 2ème étage
01 42 77 55 69

[ view entry ] ( 938 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1295 )
LES ANNÉES GRACE KELLY À L HOTEL DE VILLE DE PARIS À PARTIR DU 10 JUIN 2008 
les années Grace Kelly, Princesse de Monaco à l Hotel de ville de Paris

Après une exposition somptueuse à Monaco pendant l'été 2007, la meme exposition, plus réduite cette fois ci se trouve au cœur de l' hotel de ville de Paris. l 'entrée est gratuite et le succès s'annonce déjà. Sous le commissariat de Frédéric Mitterrand, cette exposition retrace moments et facettes de la vie de Grace Kelly décédée voici plus de 20 ans déja.

De la star hollywoodienne à la Princesse monégasque, itinéraire d’une femme magnifique, au destin exceptionnel. L’exposition se propose d’emmener le visiteur au coeur des souvenirs des «années Grace Kelly, Princesse de Monaco». Une exposition hommage qui feuillette un album photos signé des plus grands noms de la photographie (Howell Conant, Cecil Beaton, Irving Penn…), une exposition qui dévoile la correspondance que Grace Kelly a entretenu avec ses amis d’Hollywood et les grands de ce monde (Jacky Kennedy, Alfred Hitchcock, la Callas, Cary Grant…), une exposition qui présente des objets personnels, une partie de sa garde-robe (dont sa robe de mariage), des bijoux ou encore de nombreux accessoires de mode, comme le célèbre sac Kelly signé Hermès.

Le cinéma, sa première vie, sera largement représenté. Montage d’extraits de ses principaux films, large espace consacré au film d’Alfred Hitchcock, Fenêtre sur Cour, mais aussi séquences de films familiaux tournés par Grace Kelly elle-même et qui permettent d’entrer de plain-pied dans sa vie quotidienne.

Au travers de cette femme disparue trop tôt, c’est toute une époque qui se dessine. Une époque qui veut oublier une seconde guerre mondiale meurtrière. Une époque où une femme, Grace Kelly, quitte son Amérique natale et lui préfère, par amour, la vielle Europe…


[ view entry ] ( 923 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1155 )
LES NUITS SALON DU SCARON, GLAMOUR ET CONVIVIALITÉ EN TOUTE SIMPLICITÉ 

A quelques jours de l'été, l'équipe du Scaron a concocté pour vous un calendrier de douces nuits blanches ...

Pour bien commencer la semaine, on se retrouve le mercredi dès 23 heures pour “ Cocktail’s time “ ...
Pendant une heure, le Cocktail " Le Scarron " est offert... A partir de minuit et jusqu'à 6 heures, cette nuit à l'ambiance longe et festive sera ponctuée de dégustation “ Cocktails Surprise “ à savourer avec gourmandise...

Les maîtresses de cérémonie Isa et Coco reçoivent tous les Jeudis ... Enfin un after work glamour, coquin, où seule la séduction est maîtresse. “ Touch “ destinée aux garçons et aux filles qui aiment autant la sensualité au féminin qu’ au masculin est progrmmée le deuxième jeudi du mois...

Voici pour les trois autres jeudis, “ Tasty “ un concept Long Night de 20H à 3H , et même encore plus tard pour les noctambules invétérés !!!
Une soirée pétillante, bouillonnante aura un thème différent chaque semaine. Totale surprise !

Les désormais incontournables “ Lovely Party “sont rythmées tous les vendredis et samedis avec de douces, happy, et lovely db distillées par Raffa et Djay Olive Toute en rythme et toute en douceur, la semaine se termine dimanche avec “ Happy Tubes “ Tous vos titres préférés à la demande... Amateur de blind test cette nuit vous appartient !!!

On se retrouve sur le site http://www.lescarron.com et bien sûr dès mercredi au 3 de la rue Geoffroy l’Angevin...
A mercredi pour le Cocktail’s time !

L’équipe du Scarron...

[ view entry ] ( 968 views )   |  permalink  |   ( 3.1 / 12508 )
I LOVE LE PETIT MOULIN, IT'S SO PARIS, IT'S SO LACROIX... SWEETIE! 


The Hotel du petit Moulin is just celebrating its 3 years, just like parismarais.com... in the past 3 years this fabulous boutique hotel has welcomed the world celebrities. Prices are really so reasonnable you should dare to stay there once in your life.
This summer in august, all prices drop down : 20 % off on all luxury rooms.
Rates start at 190€... book online now for next august to be sure to get your absolutely fabulous room ( bolly not included, but plenty on request ! )

http://www.parismarais.com/hotels/hotel ... moulin.htm

This is what Christian Lacroix wrote about this hotel :

"When I designed l’Hotel du Petit Moulin in Le Marais, I had the impression of rediscovering an erstwhile childhood dream, left by the wayside. A dream of living in a hotel, building a decor, day after day, in the colors of the times, putting ambiences together into volume and space and not only on paper or through fashion collections. At Le Petit Moulin, we pass from a rustic Marais in toile de Jouy to a more zen or design Marais or from an historical Marais in damasks to a more playful Marais. It is all these contrasts that I have endeavored to translate into seventeen ambiences corresponding to each of the seventeen rooms, like seventeen ways of experiencing the Marais".



[ view entry ] ( 1177 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1171 )
LA NUIT DU FEU : LE 27 JUIN AU PALAIS DES CONGRES - VENEZ APPLAUDIR LES POMPIERS DE PARIS ET LES FILLES DU MOULIN ROUGE POUR UN SHOW UNIQUE AU MONDE 


C’est la 57 e édition, et pourtant les sapeurs-pompiers de Paris sont toujours aussi fiers de présenter La Nuit du Feu. Ce grand spectacle, surprenant et unique en France, vous permettra d’admirer tous les talents de la Brigade : chœurs, jeunes recrues, gymnastes et musique, soutenus par des artistes de renommée internationale. Leurs numéros inédits font de La Nuit du Feu un événement spectaculaire et de haute qualité.

Forts du succès incontestable de La Nuit du Feu auprès du grand public l’année dernière, les pompiers de Paris vous proposent aujourd’hui de renouveler l’expérience et vous invitent à les rejoindre à cette fête le vendredi 29 juin 2008.

Des professionnels hisseront les artistes « improvisés » de la BSPP à un niveau de spectacle de grande qualité. Le thème de Paris et de ses pompiers rythmera la soirée marquée cette année par la participation exceptionnelle des Doriss Girls du Moulin Rouge. Plumes, French cancan, comédie musicale, numéros visuels, acrobaties de l’Equipe Spéciale et de ses 55 gymnastes, chœur de la Brigade, vidéo, effets spéciaux, pyrotechnie…Un spectacle visuel inoubliable aux couleurs des sapeurs pompiers de Paris accompagné de ses 80 musiciens en direct. Ils sauront vous ravir, vous émerveiller, vous surprendre par leur dynamisme et leur créativité. Du plaisir pour les yeux et le cœur !

Pour toutes les difficultés de la vie, les sapeurs-pompiers sont à vos côtés. Votre présence à La Nuit du Feu est une excellente occasion de les féliciter et de les remercier.

La Nuit du Feu est un spectacle organisé au profit des Œuvres Sociales des Sapeurs-Pompiers de Paris, association régie par la loi 1901 dont le but est d'accompagner les familles et membres du corps des pompiers de Paris actifs et retraités et de leur offrir diverses prestations : aide aux blessés et aux brûlés, soutien aux handicapés et aux familles des victimes…

http://www.pompiersparis.fr/ndf/ndfweb2008..wmv

[ view entry ] ( 3329 views )   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1259 )
RENAISSANCE D'UN GRAND THEATRE DANS LE NORD MARAIS : LA GAITÉ LYRIQUE 
Décidée en 2001, la rénovation du théâtre de la Gaîté Lyrique lui garantit un avenir radieux. Dédié aux musiques actuelles et à l'art numérique, le futur centre, qui aura un rayonnement européen, ouvrira au public au 2e trimestre 2010 et contribuera au développement économique et culturel du nord-ouest du 3e.

Haut lieu de la culture musicale de la fin du XIXe siècle (Offenbach y jouait la « Belle Hélène »), ce théâtre avait sombré en 1991 après le fiasco du parc de loisirs imaginé par Jean Chalopin, créateur de l'Inspecteur Gadget, et baptisé La Planète Magique. Cet épisode était resté de funeste mémoire dans l'esprit des riverains qui ont depuis 2003 été entendus dans le cadre du projet de rénovation.

Les travaux préparatoires ont débuté en septembre 2004 et une information la plus directe possible a été organisée par la Mairie du 3e en lien avec les équipes de la Direction du Patrimoine et de l'Architecture. Ainsi, les Conseils de Quartier et l'association de riverains ont mis en avant leurs exigences en terme de respect de la qualité de vie.
Un dispositif de contrôle des nuisances sonores et vibratoires pendant les travaux a été rendu nécessaires par l'exiguïté du bâti. La Mairie a souhaité aller plus loin en lançant dès maintenant une étude pour la rénovation du Square Emile Chautemps qui jouxte le futur équipement.

Repensé par l'architecte Manuelle Gautrand, l'espace pourra être modulé en fonction des besoins, tout en respectant les parties historiques du bâtiment. Le permis de construire de mai 2007 rend possible les rencontres entre les artistes eux-mêmes et leur public. Par des volumes à géométrie variable, il favorise aussi le croisement des disciplines en facilitant la relation entre les deux secteurs : musiques actuelles et arts numériques. Sur les 9 niveaux de la future Gaîté Lyrique on pourra compter une salle de spectacle d'une capacité de 300 places assises ou de 800 debout, un théâtre des médias, lieu d'exposition et de production d'oeuvres numériques, une salle de conférence et de projection de 130 places, des galeries d'exposition de 800 m², une médiathèque, des espaces de création incluant des studios pour l'image, le son, l'électronique et des ateliers de répétition. Ainsi, le lieu sera envisagé comme un territoire d'expérimentation et de confrontation où l'art en train de se faire, sera rendu visible.

La Mairie de Paris a confié, lors du Conseil de Paris des 17 et 18 décembre 2007, la gestion de la Gaîté Lyrique, dans le cadre d'une délégation de service public, à une équipe de talent. La direction sera confiée à Jérôme Delormas, 45 ans, qui a dirigé des structures culturelles publiques, tant en France qu'à l'étranger où il s'est notamment spécialisé dans l'image numérique. Il a également été co-directeur artistique de la dernière édition de Nuit blanche. La future institution sera présidée par Patrick Zelnik, directeur du label de disque indépendant Naïve ainsi que par Steven Hearn, spécialiste eningénierie culturelle et directeur du Troisième pôle. Ils proposent de programmer chaque année, 3 grandes expositions, plus de 70 spectacles pluridisciplinaires, 80 concerts, un festival annuel d'arts numériques et sonores, des conférences et projections, des cycles de formation et 12 résidences pour plus de 20 artistes ou collectifs, parrainées par des artistes de renom.
L'échange de pratiques émergentes

La Gaîté Lyrique aura vocation à accueillir le public le plus large et à l'initier aux nouveaux
médias, à commencer par les habitants du 3e. Par ailleurs, au travers de ses résidences et des formations pour les praticiens amateurs, semi-professionnels ou professionnels, la Gaîté permettra d'essaimer des pratiques artistiques novatrices en France et dans le monde. Elle deviendra ainsi un espace de connexion entre musiques électroniques, cinéma, design, architecture, technologies informatiques...

Article paru sur le site officiel de la Mairie du 3e arrondissement le 13/05/2008


[ view entry ] ( 1541 views )   |  permalink  |   ( 3 / 1175 )

<<First <Back | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | Next> Last>>


>
>