>
>

Anne Hidalgo, première femme élue Maire de Paris, fête son premier anniversaire à la tête de la ville Lumière. 
Bon anniversaire Madame La Maire

Le samedi 5 avril 2014 le Conseil de Paris élisait Anne Hidalgo Maire de Paris. Elle succédait ainsi à Bertrand Delanoë qui lui confiait les clés de l’Hôtel de Ville après treize années de mandat. Depuis la victoire d’Anne Hidalgo sur Nathalie Kosciusko-Morizet, un an a passé, l’occasion de faire un bilan de cette première année de mandat.

La priorité logement.

Anne Hidalgo avait fait du logement sa priorité pendant la campagne électorale. Elle promettait un effort de construction conséquent, avec des objectifs fixés à 10 000 logements par an dont 6500 seraient des logements sociaux. En signant le « Pacte logement » pour tous l’édile a souhaité aller vite, avant que la compétence ne bascule à la Métropole du Grand Paris en 2016. Au terme de la première année de son mandat, l’Hôtel de Ville peut se vanter d’avoir soutenu la construction de 9700 logements dont 7150 sont dits logements sociaux.

Si Madame Hidalgo bénéficie du soutien d’une gauche plurielle au Conseil de Paris, la coalition a volé en éclat à l’occasion du vote relatif au projet de construction de la Tour Triangle. En effet, les élus écologistes ont exprimé leur opposition à l’édification de cette tour haute de 180 mètres, aurait du accueillir des bureaux, des salles de congrès, des commerces et un restaurant panoramique.

La lutte contre la pollution.

Enjeu de santé publique, la lutte contre la pollution est un des fers de lance de l’action municipale. Anne Hidalgo a fixé l’objectif d’une diminution de 20% des gaz à effet de serre d’ici 2020. Pour ce faire Madame Hidalgo entend mettre en place une circulation alternée lors des pics de pollution, interdire la circulation aux poids lourds et aux cars les plus polluants et favoriser les déplacements en vélo ou en transports en communs. A l’exception des grands axes, Anne Hidalgo veut généraliser les « zone 30 » et prolonger les horaires du métro parisien. Elle souhaite les étendre d’une heure chaque année pour, au terme de son mandat, bénéficier de métros ouverts toute la nuit. Mais en la matière le pouvoir décisionnaire appartient à la RATP.


La démocratie participative.


En lançant le premier budget participatif de la ville de Paris, Anne Hidalgo a souhaité faire des Parisiens les acteurs du développement de leur ville. Outils de démocratie participative, le budget participatif représente 5% de la part investissement du budget de la ville soit 500 millions d’euros pour l’ensemble de la mandature. A ce titre il constitue l’un des plus importants budgets participatifs au monde, derrière Chengdu (Chine). Quinze projets choisis par la Ville de Paris ont été soumis au vote des administrés. Arrivés en tête, les neufs lauréats seront réalisés, en tête desquels la végétalisation de murs parisiens.

http://www.paris.fr/politiques/paris-po ... tif/p10483

Une Maire de Paris indépendante.

Anne Hidalgo l’a rappelé dans l’émission Divan de Marc-Olivier Fogiel, elle n’a pas été nommée mais a bien été élue. De ce fait elle entend marquer son opposition au Gouvernement lorsqu’elle le juge nécessaire, lorsqu’elle juge que c’est dans l’intérêt de Paris. C’est pour cette raison qu’elle s’est démarqué de la Ministre de l’écologie sur la question de l’extension de Rolland Garros, qu’elle s’est confrontée à plusieurs reprises à Ségolène Royal concernant la circulation alternée. Elle a acquis une stature différente en accueillant des chefs d’Etat et de grandes personnalités à l’Hôtel de Ville. Dans le cadre de la conférence climat, sommet environnemental qui se déroulera à Paris, elle a également reçu les maires d’une trentaine de villes européennes.

Le plan vélo (2015-2020).

A chaque Maire de Paris son plan vélo et Anne Hidalgo ne déroge pas à la règle. Après le plan Chirac (1982), le plan Tibéri (1996), les plans Delanoë (2002 et 2010) la Maire de Paris souhaite investir 150 millions d’euros sur cinq ans. Elle entend faire progresser la part des trajets à vélo à Paris de 5% à 15%. Pour cela le réseau de pistes cyclables devrait doubler au cours de la mandature, pour passer de 700 à 1400 kms. Il s’articulera autour de deux axes principaux Nord-Sud (Porte d’Aubervilliers – Porte d’Orléans) et Est-Ouest (Bois de Vincennes- Bois de Boulogne). Certaines voies dédiées aux voitures, (rue de Rivoli ou boulevard Sébastopol) seront consacrées aux vélos. Le plan prévoit également que 10 000 places de stationnement pour les particuliers soient créées ainsi que des stations à vélos, grillagées.



Les Jeux olympiques et l’horizon 2024.

Après les échecs de 1992, 2008 et 2012, Paris persévère. Anne Hidalgo, après s’être montrée réticente à l’idée d’une énième candidature parisienne pour l’organisation des jeux olympiques, a changé son fusil d’épaule. La candidature couterait à elle seule 60 millions d’euros pour un projet évalué à 6.2 milliards d’euros. Une partie pourrait être financée par le CIO et des investissements privés. Londres qui avait estimée la facture à 5 milliards d’euros, dans un premier temps, avait finalement dû débourser 12 milliards d’euros. La question du financement réglée, la capitale devra affronter les candidatures de Boston et Rome. Le vote de la candidature par le Conseil de Paris doit avoir lieu le 13 avril. 19 des 20 conseils d’arrondissements parisiens se sont prononcés en faveur d’une candidature de Paris. Un projet également soutenu par une majorité de Parisiens et de Français.

La première année de la mandature a été riche en accomplissements et pour revenir sur l’action municipale menée depuis un an Madame la Maire invite les Parisiens à l’Hôtel de Ville de Paris, samedi 11 avril 2015.

http://www.paris.fr/politiques/la-maire ... dat/p10669

Elle aura forcément en tête le sondage Ifop – Le Journal du Dimanche, paru le jour anniversaire de son élection. Un sondage réjouissant puisque 53% des Parisiens se disent satisfaits par l’édile. A croire que les défaites successives de son parti politique n’ont pas de prises sur elle. 66% des sondés pensent que son adversaire des municipales « n’aurait pas fait mieux ».

Killian Barthélémy reporter ©

[ view entry ] ( 502 views )   |  permalink  |   ( 3.1 / 16463 )

<Back | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Next> Last>>


>
>