Autolib: la nouvelle arme anti-pietons... attention avant de traverser ! par Cruella Desmarais 
"Finalement, enfin une arme efficace pour contribuer davantage à la dépopulation parisienne... Mieux que les loyers trop chers, l'absence de places d'école, d'assistance médicale pour les personnes âgées, voici la nouvelle machine à tuer de Monsieur Bolloré... Quel grand homme au service de l'exode urbain ! Pourtant, on devrait la remarquer tant elle est hideuse et fait tâche dans nos rues, jamais les bureaux de Pininfarina n'avaient produit une telle bouse en matière de design... Enfin c'est la voiture de boboland par excellence dirons nous... Une voiture pour les gens qui ne conduisent jamais ou seulement de manière occasionnelle, c' est à dire les dangers publics, tout comme l' étaient au début les utilisateurs de velib qui contrairement aux vrais cyclistes ne respectent pas le code de la route et sont les premiers générateurs d'accidents à Paris.



Même cabossée après son premier crime, l'autolib de base reste désespérément moche !

Cette arme est d'autant dangereuse que les parisiens sont étourdis et traversent non pas à l' oeil mais à l'oreille c' est à dire sans regarder, et le silence de la voiture la rend cruellement dangereuse. ( photo prise trois jours apres le début d'autolib en plein 3e arrondissement, qui était l'heureuse victime ? ) De nombreux touristes se sont plaints à notre site en disant ne pas comprendre que la mairie autorise de telles laideurs à circuler dans la plus belle ville du monde et qui plus est dans les rues du Marais; ou d'autres avec plus d'humour " Assez réussis, les nouveaux panzers de Madame Merckel... " Enfin, considérant que le temps d'attente pour un taxi est d'une heure et que le temps de compréhension du mode d'emploi d'autolib est de 2h30, que choisir ? Et bien marchez donc, cela vous fera du bien et vous évitera de subir le discours facho de la plupart des taxis parisiens qui éconduisent plus souvent qu' ils ne conduisent... Et dire qu' il aurait été si simple de libéraliser le marché du taxi comme à Londres et ainsi éviter à des gens ivres de prendre le volant sans éthylo-test... Enfin, soyons positifs , les affreux points de locations serviront au moins d'abris aux SDF et saluons cette merveilleuse initiative de la Ville de Paris qui se soucie enfin de la pauvreté de ses habitants les plus démunis. "Quand même on a une chance folle de vivre à Paris ! "

Retrouvez chaque semaine les critiques acerbes mais néanmoins pertinentes de Cruella Desmarais sur ce blog... A Bientôt.

Comments 
Comments are not available for this entry.